Le rôle de la vitamine A pour la femme enceinte et le bébé

vitamine A-neuf mois

Durant la grossesse, on nous parle de beaucoup de choses, tout le monde y va de son petit conseil pour nous dire ce qui est bon ou non pour nous et pour bébé. Il est donc parfois difficile de s’y retrouver. Neuf Mois revient sur l’importance de la vitamine A durant la grossesse. Quels sont les bons apports ? La grossesse modifie-t-elle nos besoins ? Doit-on se supplémenter ou aider bébé ?

Qu’est ce que la vitamine A et à quoi sert-elle ?

On appelle vitamine A tous les composés dérivés ou ressemblant au rétinol. Parmi ces composés on trouve l’acide rétinoïque, le rétinal ou les bêta carotènes par exemple. On classe les formes de la vitamine A en deux catégories : le bêta carotène ou provitamine A et le rétinol et ses dérivés. La vitamine A est une vitamine liposoluble, (c’est-à-dire soluble dans les graisses). On la trouve ainsi stockée dans le tissu adipeux et le foie. La vitamine A joue un rôle essentiel dans l’organisme : elle est impliquée dans la vision crépusculaire, elle intervient dans la régulation des gènes, elle joue un rôle dans la prolifération des tissus, dans le métabolisme du fer et elle possède un rôle anti-oxydant.

Ou la trouve-t-on  ?

La vitamine A se trouve sous forme de caroténoïde pro-vitaminique que l’on trouve dans les produits végétaux et notamment les fruits et légumes colorés : la carotte, la patate douce, le potiron, le persil, les abricots, les mangues… Elle se trouve sous forme de rétinol ou dérivés dans les produits d’origine animale. On trouve le rétinol dans l’huile de foie de poisson, le poisson (thon, anguille), les œufs et les laitages. La vitamine A est sensible à la chaleur au lieu de stockage : elle perd son activité sous l’action de la lumière, de la déshydratation des aliments…Par contre elle reste relativement stable à la cuisson. Idéalement l’apport doit être composé de 40% de rétinol et dérivés et 60% de caroténoïdes.

Vitamine A et grossesse

Pendant la grossesse, les besoins en vitamine A sont légèrement augmentés. Enceinte, on doit apporter environ 700 μg par jour contre 600 μg par jour sans être enceinte. Une alimentation variée et équilibrée permet de faire le plein. Attention, le surplus de vitamine A quand on est enceinte est à proscrire car cela peut entrainer des malformations congénitales. Donc enceinte, on ne prend pas de compléments (sauf demande express du médecin) : l’OMS ne recommande d’ailleurs pas de compléments (sauf pour les femmes vivant dans des pays en voie de développement). Les apports en provitamine A des fruits et légumes sont sans danger, en revanche, l’Anses (Agence Nationale de Sécurité sanitaire de l’Alimentation de l’Environnement et du Travail) précise que la consommation de foie est à éviter pendant la grossesse en raison de sa trop forte teneur en vitamine A.

Vitamine A et nourrisson

La vitamine A est importante pour le bon développement du système immunitaire et de la vision entre autres. La carence en vitamine A est relativement très rare dans les pays industrialisés. Pendant l’allaitement pas de supplémentation ! L’apport des aliments suffit largement à couvrir les besoins et un apport serait même dangereux, il faut continuer à manger des fruits et légumes colorés dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée. Les apports journaliers d’équivalent rétinol chez le nourrisson et le bébé sont de 250 μg entre 7 et 36 mois et sont rarement non satisfaits par l’alimentation. Conclusion pour bébé une alimentation équilibrée suffit largement à satisfaire ses besoins.

Mise à jour

2017 : La Société Française de Pédiatrie publie ses recommandations sur la vitamine A, il n’existe quasiment pas de carence chez le bébé et parfois même les apports (quand bébé n’est pas allaité) sont trop importants, ce qui ne devrait plus être le cas avec les limitations de la nouvelle réglementation européenne.

Pour aller plus loin :

Liste des aliments contenant du rétinol et du béta carotène :

https://ciqual.anses.fr/


http://www.who.int/elena/titles/vitamina_pregnancy/fr/

http://www.sfpediatrie.com/sites/default/files/recommandations/vitamine_a_miseaupoint.pdf

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire