Grossesse : comment lutter contre l’insomnie ?

insomnie-enceinte-neuf-mois

Vous faites de l’insomnie durant votre grossesse? Vous n’êtes pas la seule. Les conseils suivants vous aideront à vous sentir mieux et à retrouver le sommeil.

Pour lutter contre l’insomnie, abstenez-vous de faire la sieste en fin d’après-midi

La somnolence diurne, particulièrement durant le premier trimestre, pousse la plupart des femmes enceintes à faire la sieste. Cependant, ce n’est pas nécessairement une bonne chose car, en supprimant une partie de la pression que vous subissez durant la journée, vous pourriez avoir du mal à trouver le sommeil, la nuit venue.

Un micro sieste (d’une durée inférieur à 20 minutes) en fin de matinée ou en tout début d’après midi peut être réparatrice, en revanche, il vaut mieux éviter les siestes plus longues ou réalisées dans l’après midi qui font, pour le coup, courir le risque d’insomnie.

Reprenez le sommeil perdu

La plupart des femmes ne dorment que 6 1/2 heures par nuit et commencent donc leur grossesse avec un déficit de sommeil. Heureusement, il est possible de le combler et de modifier ses heures de sommeil avant que la grossesse ne rende les choses plus difficiles.

Pour éviter de faire la sieste, prenez l’habitude de vous coucher une heure plus tôt qu’à l’habitude. Par exemple à 22 heures plutôt qu’à 23. Lors d’une étude menée à l’université de San Francisco, des chercheurs ont conclu que, chez les femmes qui dormaient moins de six heures par nuit, le risque de subir une césarienne était quatre fois plus élevé que chez les autres, sans compter que leur travail pouvait durer dix heures de plus. Voilà une très bonne raison de se coucher plus tôt.

Faites le plein d’oreillers

Que vous dormiez sur le côté ou sur le dos, vous aurez besoin de beaucoup de soutien durant votre dernier trimestre. Utilisez un oreiller pleine longueur que vous compléterez par de plus petits coussins qui vous fourniront le soutien requis.

Rappelez-vous ce que faisait votre mère

Quand votre mère avait mal au dos, elle appliquait probablement sur ses hanches un coussin chauffant. Faites la même chose. Veillez simplement à le régler à basse température et à ne pas vous endormir alors qu’il chauffe.

Supprimez vos nausées

Grignotez des craquelins à quelques reprises durant la journée, ce qui pourrait permettre de supprimer vos nausées nocturnes. En cas de fortes nausées, pensez à prendre du gingembre ou pourquoi pas, essayer des techniques comme l’hypnose.

Évitez les fritures

De même que les mets épicés ou acides ou les repas trop riches. Il n’est vraiment pas souhaitable de souffrir de brûlures d’estomac à 3 heures du matin.

Faites de l’exercice

Une séance quotidienne de 30 minutes aura pour effet de renforcer votre corps et de vous mettre en forme pour l’accouchement. Les meilleurs exercices sont la marche rapide, la nage, le vélo stationnaire ou couché et les cours d’aérobic sans heurts pour femmes enceintes. Consultez votre médecin avant de vous lancer dans un tel programme.


Oxygénez-vous et faites le plein de vitamine D

Pour régler votre horloge biologique sur le cycle normal de sommeil et de veille, exposez-vous quelque temps à la lumière de l’après-midi. Mais attention, évitez de vous exposer au soleil trop
longtemps et surtout sans écran U.V. Profitez des beaux jours pour faire une petite balade.

Désencombrez la chambre à coucher

Installez dans une autre pièce la télé, l’ordinateur et son équivalent de poche, le téléphone portable.

Source :

Université de San Francisco

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire