Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Peur de la césarienne : 16 questions pour y voir plus clair avant d’accoucher

  • 1. Quelles sont les raisons qui conduisent à une césarienne ?
  • 2. Un gros bébé prédispose-t-il à un accouchement par voie haute ?
  • 3. Une grossesse gémellaire induit-elle une césarienne ?
  • 4. Comment expliquer que la césarienne de confort ne soit pas aussi courante en France ?
  • 5. Quand la césarienne peut-elle être programmée ?
  • 6. La future maman reçoit-elle une anesthésie générale ?
  • 7. Une maman césarisée peut-elle donner la tétée d'accueil à son bébé ?
  • 8. Les suites de couches sont-elles plus douloureuses ?
  • 9. Quelles peuvent être les séquelles ?
  • 10. Combien de temps la cicatrice de césarienne est-elle visible ?
  • 11. Quels sont les avantages de la césarienne pour le périnée ?
  • 12. Qu'est-ce que la césarienne extrapéritonéale ?
  • 13. Quand peut-on se faire poser un stérilet ?
  • 14. Peut-on accoucher par voie basse lors d'une grossesse ultérieure ?
  • 15. Combien de césariennes une femme peut-elle avoir ?
  • 16. Est-ce qu'une césarienne coûte plus cher qu'un accouchement par voie basse ?
  • La césarienne en vidéo, pour en savoir un peu plus

Même si la césarienne a bien meilleure presse que du temps de nos grands-mères, elle suscite toujours autant d’interrogations. Comment ça se passe ? Pourquoi y-a-t-on recours ? Dans quel cas est-ce urgent ? On fait le point sur Neuf Mois.

1. Quelles sont les raisons qui conduisent à une césarienne ?

Les causes d’une césarienne programmée peuvent être médicales :

  • avec la présence par exemple d’un utérus cicatriciel affichant un risque de rupture utérine obstétricales
  • en cas de disproportion entre les mesures du fœtus et celles du bassin de la future maman
  • ou lors d’un placenta mal inséré ou d’une position en siège
  • ou enfin être liées à la volonté de la future maman.

En urgence, cet acte chirurgical est pratiqué en cas d’hypertension sévère, d’anomalie d’oxygénation materno-fœtale, etc.

2. Un gros bébé prédispose-t-il à un accouchement par voie haute ?

La césarienne est préférable lorsque le poids estimé du bébé est supérieur à 4,5 kg. En cas de doute, une échographie d’appréciation du poids fœtal peut être demandée par le gynécologue lors de l’examen du dernier mois.

3. Une grossesse gémellaire induit-elle une césarienne ?

Loin d’être systématique, la césarienne peut en effet dans ce cas être privilégiée par les équipes médicales, car l’accouchement du deuxième jumeau est susceptible de se compliquer si ce dernier se met dans une position anormale au sein de la cavité utérine distendue après la sortie du premier-né.

4. Comment expliquer que la césarienne de confort ne soit pas aussi courante en France ?

Même s’il n’y a aucune contre-indication à sa pratique, le recours à la césarienne de confort n’est pas assortie de bénéfices pour la mère et pour l’enfant.

5. Quand la césarienne peut-elle être programmée ?

La date est fixée au cours du dernier mois de grossesse. Elle ne peut avoir lieu avant 39 semaines d’aménorrhée, sauf en cas de semi-urgence, comme par exemple un retard de croissance intra-utérin menaçant la survie du fœtus.

6. La future maman reçoit-elle une anesthésie générale ?

La césarienne se déroule sous rachianesthésie avec une anesthésie locorégionale, sauf contre-indication particulière comme un taux de plaquettes très bas. Cela permet à la future maman et à son conjoint de vivre pleinement la venue au monde. Elle dure en moyenne 30 minutes, le bébé étant extrait en moins de cinq minutes. S’ensuivent deux heures de suivi postopératoire.

7. Une maman césarisée peut-elle donner la tétée d’accueil à son bébé ?

Il n’y a, bien sûr, aucune contre-indication à cela.

8. Les suites de couches sont-elles plus douloureuses ?

La maman ressent des douleurs plus intenses durant les premières 48 heures, fortement atténuées grâce aux morphiniques. Après une césarienne, l’hospitalisation dure entre 4 et 5 jours contre 3 après un accouchement par voie basse.

9. Quelles peuvent être les séquelles ?

Le risque de phlébite est plus élevé du fait de l’inflammation du site opératoire. D’autre part, si la cicatrice utérine est fragile, elle peut dans de très rares cas (0,5 %) se rompre lors d’un accouchement ultérieur. Ce risque est évalué au moyen d’une échographie ou d’une IRM en mesure d’apprécier l’épaisseur de la cicatrice. Enfin, un placenta inséré dans l’épaisseur du muscle utérin peut donner lieu à la formation d’un placenta accreta, plus sujet aux hémorragies.

10. Combien de temps la cicatrice de césarienne est-elle visible ?

La cicatrice cutanée peut avoir un aspect inflammatoire pendant 12 mois. À savoir, le soleil étant susceptible d’exercer une action anti-inflammatoire, on peut y exposer un peu sa cicatrice, mais en prenant soin d’appliquer une protection solaire pour éviter l’hyperpigmentation.

11. Quels sont les avantages de la césarienne pour le périnée ?

Le périnée ne supporte aucun traumatisme. Mais l’accouchement par voie haute ne protège pas pour autant des incontinences urinaires, en raison de la pression exercée par l’utérus sur le périnée pendant la grossesse et de l’hypotonie engendrée par la progestérone, d’où la nécessité d’une rééducation périnéale.

12. Qu’est-ce que la césarienne extrapéritonéale ?

Contrairement à la césarienne classique qui vise à une incision horizontale du ventre sous le nombril, la technique extrapéritonéale prévoit une ouverture de l’utérus sans toucher la cavité abdominale, en passant le bébé sous le péritoine. Elle a l’avantage d’être quasi indolore, mais sa pratique est plus longue ; d’où le fait qu’elle n’est pas employée en situation d’urgence. Elle peut par exemple être réalisée lorsque l’utérus a déjà subi une césarienne.

13. Quand peut-on se faire poser un stérilet ?

Il est conseillé d’attendre 6 mois après une césarienne, alors que le délai est de 2 mois après un accouchement par voie basse. Mais certains praticiens le posent avant lorsque la situation leur paraît compatible.


14. Peut-on accoucher par voie basse lors d’une grossesse ultérieure ?

Dans 30 % des cas, la césarienne est préconisée car les raisons médicales restent identiques lors des deux accouchements. L’épaisseur de la cicatrice de l’utérus peut aussi être jugée trop faible et présenter alors plus de risques de déchirure avec un accouchement par voie basse. Mais hors cela, il n’y a pas de contre-indication a priori pour la voie basse après un premier accouchement par césarienne.

15. Combien de césariennes une femme peut-elle avoir ?

En théorie, une femme peut en supporter 3 . Mais 4 sont envisageables. En principe, on recommande d’attendre un an entre deux grossesses en cas de césarienne, mais si ce n’est pas le cas et qu’une nouvelle césarienne s’impose, il n’y a pas forcément de souci à se faire.

16. Est-ce qu’une césarienne coûte plus cher qu’un accouchement par voie basse ?

Une césarienne a la même cotation qu’un accouchement naturel pour la Sécurité sociale, soit 313,50 €. Mais certains compléments d’honoraires, présentés par les médecins, incluent le paiement de l’aide opératoire et cela peut varier en fonction du lieu où vous accouchez, clinique privée, hôpital public.

La césarienne en vidéo, pour en savoir un peu plus

Sources : 

HAS

Cesarine.org

Inserm.fr

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire