Phlébite

Qu’est-ce que la phlébite ?

Quand un caillot s’est constitué à l’intérieur d’une veine, parfois associé à une inflammation de la paroi veineuse, on parle de phlébite. La conséquence de cette phlébite ?  Le flux sanguin est bloqué dans la veine obstruée, ce qui produit une hyper-pression vasculaire en amont du caillot, forcément. La phlébite peut prendre deux formes : superficielle ou profonde, mais la phlébite profonde des membres inférieurs est la plus courante. On l’appelle phlébite profonde car elle concerne une veine profonde. C’est une urgence médicale absolue. Contrairement aux simples varices, la phlébite peut voir des conséquences graves lorsqu’elle se complique avec la migration d’un caillot sanguin dans les vaisseaux pulmonaires. Plus rarement, le caillot peut concerner les veines sous-cutanées qui peuvent devenir dures au toucher : on parle alors de phlébite superficielle qui doit être traitée mais ne constitue pas une urgence médicale. En cas de phlébite profonde d’un membre inférieur, on constate des douleurs spontanées ou provoquées par la palpation dans un mollet ainsi qu’une sensation locale de chaleur et un oedème important. On peut constater aussi une élévation de la température et une augmentation du rythme cardiaque. Dans les deux cas, le diagnostic est confirmé par un écho-Doppler veineux ou une phlébographie, ainsi qu’une analyse de sang qui montrera des D-dimères, marqueurs de la fibrinolyse, et qui confirme qu’un caillot s’est formé.

Pourquoi prévenir la phlébite est important ?

La phlébite également appelée thrombose veineuse, est quatre fois plus fréquente chez la femme enceinte. Pourquoi ? Les raisons de cette augmentation importante du risque sont variables : état d’hyper-coagulabilité et stase sanguine dans les veines des membres inférieurs, qui correspondent à la lenteur ou l’arrêt de la circulation sanguine. Cette insuffisance veineuse se traduit par des jambes lourdes ou des varices. Au repos comme lorsque vous marchez, vous ressentez des douleurs, la jambe est chaude, rouge et gonflée.  La phlébite est une complication de l’insuffisance veineuse et un risque en cas d’alitement prolongé. Une fois constitué, le caillot peut se fragmenter et migrer brusquement vers la veine cave ou les cavités cardiaques droites et se bloquer dans une branche de l’artère pulmonaire, d’où risque d’embolie pulmonaire. Mais ces complications sont rares quand le risque de phlébite est diagnostiqué tôt et traité.

En savoir plus sur la phlébite

Pour éviter certaines complications des troubles veineux dont la phlébite et l’embolie pulmonaire, il est important de traiter les troubles veineux le plus tôt possible. Des médicaments (traitement par veinotoniques) prescrits par votre médecin ou conseillés par votre pharmacien peuvent améliorer votre circulation veineuse en réduisant ainsi la sensation de jambes lourdes, la douleur et l’œdème. Mais attention aux médicaments qui peuvent présenter un danger pour votre bébé : demandez toujours conseil à votre médecin ou votre sage-femme avant de prendre des médicaments durant votre grossesse. Vous pouvez également porter des bas de contention, en particulier pendant les deux derniers trimestres de votre grossesse. Ces bas sont pris en charge par l’assurance-maladie et la mutuelle, sur prescription médicale. Vous pouvez aussi suivre des cures ou mini-cures thermales dans des stations thermales spécialisées en phlébologie pour soulager la sensation de jambes lourdes et éviter si possible les varices et sa principale complication, qui est la phlébite. La cure de trois semaines sur prescription médicale peut être prise en charge par l’assurance maladie mais ce n’est pas le cas des soins occasionnels et des mini-cures d’une semaine.

Un peu de lecture sur la phlébite

Ce qu’il faut absolument savoir sur la phlébite

5 astuces pour éviter la phlébite cet été