Peut-on suivre un régime enceinte ?

3 questions à Béatrice de Reynal, nutritionniste.

Suivre un régime enceinte n’est pas une hérésie, tant qu’il reste équilibré. Béatrice de Reynal, , nutritionniste et auteur de Comment bien manger pendant ma grossesse pour mon bébé demain (éd. Vuibert) a répondu à nos 3 questions.

Que faire si on est déjà en surpoids avant la grossesse ?
L’idéal consiste à consulter un nutritionniste six mois avant de lancer une grossesse en cas de tendance au surpoids, afin de programmer un rééquilibrage alimentaire et perdre la masse adipeuse qui pourrait être préjudiciable à la bonne santé de bébé. Parce que l’équilibre diététique est essentiel au bon déroulé de la conception et au développement du foetus les premières semaines, il faut impérativement consulter un professionnel de santé pour éviter les carences. 

Comment limiter les risques d’une prise de poids excessive pendant la grossesse ?
Un régime légèrement hypocalorique, encadré par un gynécologue et/ou un nutritionniste et associé à de l’exercice physique modéré, permettrait de limiter les risques d’une prise de poids excessive pendant la grossesse, voire de perdre un peu de poids sans nuire à bébé. Au cours du premier trimestre, il n’est pas nécessaire d’augmenter sa ration calorique. Au second, il suffit d’ajouter à peine 100 calories par jour, soit une pomme, et au second, 150 calories. On peut très bien envisager un régime légèrement hypocalorique de 150 à 200 calories en moins, pour gérer son poids.


Quels sont les régimes à éviter, enceinte ?
Tous les régimes à la mode reposant sur l’éviction de catégories d’aliments, tels que les hyperprotéinés, le dissocié ou encore le végétalien. Enceinte ou non enceinte, en matière de régime, il ne faut diaboliser aucun aliment et respecter l’équilibre de la pyramide alimentaire en matière de protéines, de lipides et de glucides. Le régime hypocalorique, bien encadré par un diététicien, est le seul régime censé à suivre pour un résultat durable et surtout une maîtrise du poids dans le respect de sa propre santé et de celle de son bébé.

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire