Victime de remarques sur son poids pendant sa grossesse, cette jeune femme s’insurge

Sur la photo ci-dessus, Revie Jane Schulz, coach sportive, est enceinte de 20 semaines. Si la première réflexion qui nous vient à l’esprit est « wahou, canon !« , la jeune femme a révélé dans un post Instagram publié le 4 juillet dernier qu’on lui avait plus souvent fait remarquer que son ventre était très imposant pour 20 semaines de grossesse (alors qu’il ne l’était pas tant que ça). Elle a eu beaucoup de mal à garder la tête haute face à ces réflexions déplacées, surtout quand elles viennent de parfaits inconnus.

Enceintes, on est ni « énormes » ni « très fines »… On est juste magnifiques

Revie raconte par exemple une séance shopping vécue comme une véritable humiliation. « Mon Dieu ! Mon amie est enceinte de 36 semaines et vous de seulement 24 semaines, et vous êtes bien plus grosse qu’elle !« , s’est exclamé une vendeuse, avant de prendre à partie une autre cliente. Si la vendeuse était sûrement plus maladroite que malveillante, Revie a fondu en larmes dans la cabine d’essayage, et a eu envie de se cacher. Parce qu’enceinte on peut déjà se sentir vulnérable et démunie face à notre corps qui change et à la pression de porter un enfant, de devenir mère… Alors les réflexions de notre entourage ou d’anonymes ne font que, pour reprendre les mots de Revie « verser du sel sur [nos] plaies« .

evolution taille ventre grossesse

Revie à 14, 20 et 39 semaines de grossesse.


Son conseil à tous ceux qui souhaiteraient commenter l’apparence d’une femme enceinte ? Tourner sept ou huit fois sa langue dans sa bouche, et dire « vous êtes magnifique » plutôt que « vous êtes énorme !« , et »vous avez l’air en pleine forme » à la place de « vous êtes si fine !« . Nous, on adhère : un joli compliment de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal.

Voir Aussi

bebe revie schultz

Lexington Louise, la petite merveille que dissimulait ce beau baby bump.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire