Régime sans gluten, enceinte : sans danger pour le bébé ?

régime sans gluten-neuf mois-enceinte

De plus en plus de femmes enceintes se mettent au régime sans gluten. Au départ une mode, le gluten-free pourrait devenir une norme pour les femmes en pleine grossesse. Avec les nombreuses études sorties ces cinq dernières années, cet ensemble de protéines est maintenant déconseillé. Pour quelles raisons ? Est-ce vraiment une bonne idée d’arrêter le gluten ? Explications du Julie Antvorskov.

Qu’est-ce que le gluten ?

C’est un ensemble de protéines que l’on retrouve dans le blé, le seigle, l’épeautre, l’orge et l’avoine. C’est grâce au gluten que la pâte à pain (et autres produits de boulangerie) est onctueuse. On retrouve du gluten dans le pain, les farines servant à fabriquer des gâteaux, les biscuits, les fonds de sauce, et dans les pâtes alimentaires. Certaines de ses protéines sont à l’origine de la maladie cœliaque. C’est le cas des gliadines du blé et de l’épeautre,  des sécalines du seigle, ou des hordéines de l’orge.

Quels sont les symptômes de la maladie coeliaque ?

Diarrhées graisseuses, douleurs abdominales et carences vitaminiques et minérales (fer et calcium) en raison d’une mauvaise ­absorption au niveau de l’intestin grêle. Voici les symptômes de la maladie cœliaque. Attention : ils ne touchent cependant pas toutes les personnes qui se déclarent à tort ou à raison intolérantes au gluten. Pour le savoir, les médecins disposent d’une batterie d’examens : prise de sang avec recherche d’anticorps antitransglutaminase (anti-gluten), suivi, en cas de résultat positif, d’une fibroscopie avec biopsie duodénale. Aucun test allergologique n’est considéré comme suffisamment fiable. Il est cependant recommandé de les faire car cette pathologie peut entraîner une anémie, une déminéralisation osseuse, une thyroïdite, un diabète insulino-dépendant ou même des complications plus graves (cancers).

En réalité, la « vraie » maladie cœliaque est rare (environ 400 000 personnes en France). Mais elle impose une exclusion à vie du gluten. Mais, sans être atteintes par cette maladie invalidante, beaucoup de personnes estiment vivre mieux sans gluten.

Une grossesse avec un régime sans gluten est-elle mieux qu’une grossesse sans ?

Ce qui passait au début pour un choix pourrait en réalité devenir une obligation. D’après une étude sortie l’année dernière du docteur Julie Antvorskov, faire un régime sans gluten serait mieux pour le bébé. Le gluten entraînerait des risques de diabète. Sur 63 000 femmes enceintes suivies pendant 15 ans avec leurs enfants, celles consommant le plus de gluten ont deux fois plus de chance d’avoir un enfant souffrant de diabète type 1 que celles n’en consommant pas. Cependant, supprimer le gluten de son alimentation revient aussi à éliminer des vitamines B, des fibres et des minéraux essentiels à une bonne grossesse. Mais, il existe aujourd’hui au rayon diététique des produits de remplacement sans-gluten : pain, gâteaux, biscuits, pâtes. Seul problème : leur prix est en général assez conséquent. Alors gluten free ou pas ?


Source :

The British Medical Journal

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire