En train de lire
S’exposer au soleil pendant sa grossesse : quels sont les dangers ?

S’exposer au soleil pendant sa grossesse : quels sont les dangers ?

De nombreuses études montrent qu’une exposition prolongée aux rayons UV augmente les effets du vieillissement et les risques de développer un mélanome malin. C’est-à-dire un cancer de la peau. Et enceinte, il faut savoir que notre peau est beaucoup plus sensible… Alors s’exposer au soleil pendant sa grossesse, quels sont les risques si on ne prend pas les bonnes précautions ?

La peau est plus sensible pendant la grossesse

Beaucoup de femmes enceintes trouvent que leur peau est plus sensible pendant ces neuf mois. Mais également qu’elles ont plus facilement des coups de soleil. Si vous êtes dans le même cas, appliquez votre crème solaire écran total sans modération, et évitez de vous exposer au soleil, dans la mesure du possible. En particulier entre midi et 16 heures. De plus, pendant la grossesse, le taux d’hormone stimulant la production de mélanine augmente. Ce qui rend les futures mamans plus sujettes à une pigmentation excessive de la peau. Si vous avez des taches sur la peau, ce qu’on appelle le masque de grossesse, ça peut être un signe de réaction exacerbée au soleil : prenez alors encore plus de précaution.

Enfin, si vous commencez à avoir des vergetures, il vous mieux ne pas les exposer au soleil. N’hésitez pas à sortir la panoplie complète t shirt + chapeau pour vous protéger. Faites également attention dans le choix de votre crème solaire. Ainsi, préférez toujours des indices élevés et regardez attentivement la composition des crèmes. Sachez par ailleurs que rester au soleil pendant une période prolongée augmente aussi les risques de coup de chaleur et de déshydratation. Un danger pour vous, mais aussi pour votre futur bébé !

L’acide folique en question !

Un peu de vitamine D c’est bien mais en excès c’est à éviter. Aucune étude définitive n’existe sur les effets de l’exposition aux rayons du soleil ou aux rayons UV artificiels sur le fœtus. Certains résultats préliminaires suggèrent un lien possible entre les rayons ultraviolets et une carence en acide folique. En effet, l’acide folique peut être éliminé en cas de rayonnement solaire fort. Pendant les premières semaines de grossesse, un niveau élevé d’acide folique aide à protéger votre enfant des risques d’anomalies du tube neural, comme le spina-bifida. Ne vous inquiétez pas trop tout de même si vous passez une après-midi de repos au soleil, mais prenez garde aux coups de chaleur. Il est par contre très fortement recommandé d’éviter les séances d’UV. Au moins tant que les recherches sur le sujet n’auront pas clairement prouvé que ce soit sans risque.


La crème autobronzante pour avoir bonne mine enceinte, bonne ou mauvaise idée ?

Si vous voulez désespérément garder une bonne mine, sachez que les experts médicaux estiment qu’il est bien moins dangereux (et plus facile) d’utiliser des crèmes autobronzantes. Mais avant de vous lancer faites un test sur une petite zone de votre peau. Même s’il s’agit d’un produit que vous avez déjà utilisé avant votre grossesse. Votre peau pourrait éventuellement bien être plus sensible à cause des bouleversements hormonaux et plus sujette aux irritations. Mais attention, pas besoin d’en abuser notamment sur votre visage au risque d’encrasser votre peau. A noter qu’il est recommandé d’utiliser un autobronzant que vous pouvez appliquer à la main. Et sans risque d’inhalation de produit. Enfin, vérifiez scrupuleusement leur composition pour éviter parabens et autres perturbateurs endocriniens.

Sources :

Voir Aussi

La supplémentation en vitamine D chez la femme enceinte, Cochrane

Healthline


 


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire