6 angoisses masculines concernant la grossesse et bébé

Il ne faut pas croire qu’il n’y a que les futures mamans qui angoissent à l’idée d’être enceinte et de voir un petit être débarquer dans leur vie. Les futurs pères aussi ont leur lot d’inquiétudes et de craintes. Découvrez immédiatement leurs angoisses les plus courantes pour savoir comment les réconforter !

ANGOISSE FUTUR PÈRE 1 – « Un bébé, ça coûte bonbon… On ne s’en sortira jamais financièrement ! »

C’est sans doute une grande peur de ces messieurs. Et pour cause, un père de famille se sent le devoir de subvenir aux besoins de son foyer, la faute à une grande tradition patriarcal mais aussi, à un sentiment de responsabilités, que l’on peut comprendre. De toute façon, il est clair qu’élever un bébé, ça coûte cher, mais comme toutes les mères, ils finissent par comprendre que le jeu en vaut la chandelle !

ANGOISSE FUTUR PÈRE 2 – « Ma femme va peut-être craquer et je ne saurais pas comment agir ! »

Le baby-blues, la dépression post-natale, la fatigue… Tout cela a de quoi les faire paniquer et nous avec ! Ils peuvent s’inquiéter beaucoup pour vous, et se sentir totalement impuissants face à toutes ces choses. Heureusement, une fois le bouleversement hormonal terminé, tous ces petits désagréments auront disparu, et on l’espère, les angoisses du papa avec !

ANGOISSE FUTUR PÈRE 3 – « Je vais paniquer dès que le travail aura commencé ! »

Où se trouve la maternité ? Quel chemin emprunter ? Les hommes craignent de ne pas être maître de leurs nerfs et de faire n’importe quoi, voire de tout oublier. Rassurez-les, même quand les contractions seront là, vous ne deviendrez pas sourde et muette, et vous saurez le diriger à bon port.

ANGOISSE FUTUR PÈRE 4 – « Et si je devais l’accoucher moi-même ! »

Evidemment, tous les hommes y pensent à un moment ou à un autre. Cela ne cacherait-il pas un peu d’envie par hasard ? En effet, certains hommes peuvent se sentir à l’écart pendant ces neuf mois. Il faut les rassurer, et de toute façon, vous n’y pouvez pas grand-chose, la nature en a décidé ainsi.


ANGOISSE FUTUR PÈRE 5 – « Et s’il arrivait quelque chose à ma femme pendant l’accouchement et que je doive m’occuper de cet enfant tout seul ! »

Pas d’inquiétude à ce sujet, la médecine a fait d’énormes progrès. L’accouchement n’est pas exempt de risques, surtout après 40 ans, mais c’est pour cela qu’il faut être bien suivie pendant la grossesse. Les décès maternels en couches sont désormais rares sous nos latitudes.

ANGOISSE FUTUR PÈRE 6 – « Je n’arriverais jamais à être un bon père ! »

Suis-je assez responsable ? Suis-je assez mûr ? Saurais-je aimer mon enfant ? Rassurez-le et rassurez-vous, en général, une fois bébé arrivé, toutes ces questions ridicules s’envolent et on se sent tous les deux investis d’une mission presque divine !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire