Accoucher à domicile est-il risqué ?

De plus en plus de femmes en France choisissent d’accoucher à domicile. Ce désir est survenu quand ces femmes ont voulu quitter le milieu classique de l’hôpital. A domicile, elles sont accompagnées par une sage-femme ou un médecin pendant le travail. Mais comme pour tous les accouchements, il y a des risques…

Choisir l’accouchement à domicile

Le risque zéro n’existe pas en ce qui concerne un accouchement. Les accouchements peuvent se dérouler sans soucis, mais il y a toujours l’éventualité qu’une complication survienne, que ce soit du côté du nouveau-né ou de la maman. C’est pour cela que les accouchements ont le plus souvent lieu dans les hôpitaux. Toutefois, ceux qui sont pratiqués à domicile ne sont pas plus dangereux ! Avant d’envisager d’accoucher ailleurs que dans un centre hospitalier, la future mère doit parler à son médecin. Celui-ci lui dira si son enfant se présente bien et qu’une césarienne ne sera pas nécessaire. Il faut s’assurer que votre grossesse ne soit pas gémellaire. Il est aussi important d’envisager une ambulance pour un éventuel départ vers l’hôpital, s’il y a urgence.

Les risques d’accoucher chez soi

90 % des accouchements à domicile ou à l’hôpital se passent sans aucune complication. Les « surprises » qui peuvent faire surface sont une détresse respiratoire du bébé ou une hémorragie des suites de la délivrance. Il est alors inévitable de se rendre dans un établissement équipé en matériel nécessaire aux soins de la mère et de l’enfant. Vous devez savoir que si vous souhaitez accoucher chez vous, vous n’aurez pas droit à la péridurale. Il est toutefois important de vous inscrire à la maternité la plus proche afin d’être plus rassurée si un imprévu survient. Qu’importe où vous choisissez de mettre votre enfant au monde, vous devez simplement être sûre que vous serez accompagnée par une personne compétente et en qui vous avez entièrement confiance. Et prévoyez toujours un plan B.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire