Ma libido varie au cours de ma grossesse

L’arrivée d’un enfant est signe de bouleversement dans la vie d’un couple. Pendant que certaines femmes ont une sexualité décuplée, d’autres ont oublié le sens même du mot câlin ! Pas facile pour les futurs papas de s’adapter à cette nouvelle sexualité !

 

Une libido modérée par certaines transformations physiques de la grossesse

En tête des facteurs qui influent sur la libido, on retrouve les transformations physiques. Chaque période de la grossesse a ses caractéristiques. Le premier trimestre est souvent une période difficile pour les femmes. Entre nausées, vertiges, seins douloureux, le désir n'est pas souvent au rendez-vous. Le corps, trop occupé à faire un bébé ne ressent pas d'autre besoin que de se reposer. La faute aux hormones et notamment à la progestérone qui possède un effet relaxant ! Au deuxième trimestre, finies les sensations désagréables et place au plaisir d'être enceinte et de sentir son corps changer. Plus épanouies et rayonnantes de bonheur, nos mamans voient leur libido remonter en flèche ! L'augmentation du taux d'oestrogène rend le vagin plus lubrifié et réceptif. Les organes génitaux, épaissis et comme congestionnés sont en état de quasi excitation sexuelle permanente ! Le dernier trimestre s'avère plus difficile techniquement. Le ventre et les seins ont pris du volume. Même si le désir est présent, il faut alors de l'imagination ! Certains sont inspirés, d'autres déroutés et optent pour l'abstinence !

 

La libido peut être exacerbée par la psychologie de la femme enceinte

Sur le plan psychologique, toutes les femmes ne se ressemblent pas. Certaines se sentent épanouies et libérées des tabous ! Un sentiment de plénitude s'empare d'elles et donnent de l'élan à leur libido. La sensation d’avoir franchi une étape dans leur vie, d’être une femme leur procure à la fois confiance et apaisement. Quelques unes découvrent même l'orgasme au cours de leur grossesse ! D'autres, au contraire ne peuvent concilier sexualité et maternité, considérant que leur corps n'est plus fait pour cela. Elles ne comprennent pas comment on peut désirer une « mère ». Leur vie sexuelle est alors mise en berne pendant cette période, au dam des papas !

 


Et les hommes…

La plupart des hommes sont comblés par la grossesse de leur femme qu'ils trouvent plutôt sexy. D'autres ne supportent pas les changements physiques et vivent la grossesse difficilement entre angoisse et peur. Ils ont du mal à s'approprier la nouvelle image de leur femme et surtout l'image de mère qu'elles donnent. Mais une femme enceinte reste une femme et une vie sexuelle épanouie n'est pas contre-indiquée ! L'idée de faire l'amour à « trois » dérange certains couples. Mais sachez que l'orgasme chez une femme enceinte provoque une production d'endorphine qui procure bonheur et bien-être à bébé ! Si le désir connaît des hauts et des bas, il faut privilégier la complicité, la tendresse. Le dialogue est crucial, chacun doit écouter les désirs, les craintes de l'autre. La communication est le moyen de traverser cette période et de préparer la venue de bébé. L'essentiel est de rester un couple et de vivre cette période sereinement car l'après-grossesse est un autre cap à passer. Entre fatigue, couches et biberons, les câlins n'auront peut être plus droit de cité !

 

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire