Neufmois.fr » Ma Grossesse » Couple » Sextoys et grossesse : quels sont les risques ?

Sextoys et grossesse : quels sont les risques ?

Lorsqu’on associe l’utilisation de sextoys Ă  la grossesse, les avis que l’on recueille sont souvent mitigĂ©s. Pourquoi tant d’inquiĂ©tudes Ă  ce sujet ? De plus en plus dĂ©mocratisĂ©e, la masturbation fĂ©minine entre dans l’équation plaisir avec son lot de questionnements
 En effet, certaines femmes enceintes ont parfois recours Ă  des objets sexuels alternatifs afin de stimuler diffĂ©remment leur plaisir. Sextoys et grossesse font-ils bon mĂ©nage ? Est-ce dangereux pour bĂ©bé ? Neuf Mois fait le point avec Caroline Le Roux, sexologue, psychologue et ancienne sage-femme.

Pourquoi certaines femmes enceintes utilisent des sextoys?

Peu de femmes enceintes ont recours aux sextoys. Celles qui s’en servent ont gĂ©nĂ©ralement l’habitude de les utiliser depuis longtemps en se masturbant ou lorsqu’elles ont une relation sexuelle avec leur compagnon. Il est trĂšs rare que les femmes commencent Ă  utiliser des sextoys pendant leur grossesse. Cette pratique peut tout de mĂȘme se dĂ©velopper lorsque le conjoint refuse tout rapport par peur de faire mal au bĂ©bĂ© ou pour d’autres raisons, souvent trĂšs personnelles.

L’utilisation des sextoys comporte t-elle un risque pendant la grossesse ?

Si vous n’avez pas reçu de contre-indication mĂ©dicale de la part de votre mĂ©decin concernant les rapports sexuels pratiquĂ©s avec votre conjoint, vous pouvez tout Ă  fait avoir recours aux sextoys pour stimuler votre plaisir. Cette pratique ne provoquera pas de contractions supplĂ©mentaires Ă  celles que vous pourriez avoir avec votre partenaire lors d’un rapport classique. Un orgasme obtenu par masturbation ou bien par un rapport sexuel Ă  deux reste le mĂȘme. Par consĂ©quent, les contractions n’augmenteront pas le risque d’accouchement prĂ©maturĂ©. Si vous prenez soin de votre sextoy et que vous le lavez bien aprĂšs chaque utilisation, il n’y a pas de risque d’infection et donc aucun danger pour le bĂ©bĂ© Ă  naĂźtre.

Enceinte, quels types de sextoys ai-je le droit d’utiliser ?

Le choix du sextoy n’est pas Ă  prendre Ă  la lĂ©gĂšre. Il doit Ă©videmment vous plaire, et ne pas mettre en danger ni votre santĂ© ni celle du bĂ©bĂ©. Les vibromasseurs sont les jouets les plus plĂ©biscitĂ©s par la gente fĂ©minine. Certaines femmes, de maniĂšre moins frĂ©quente, utilisent Ă©galement des godemichĂ©s ou encore des boules de Geisha qui n’appellent pas Ă  une pĂ©nĂ©tration trop profonde. Les vibromasseurs sont les jouets les plus plĂ©biscitĂ©s par la gente fĂ©minine. Certaines femmes, de maniĂšre moins frĂ©quente, utilisent Ă©galement des godemichĂ©s. En gĂ©nĂ©ral, les futures mamans Ă©vitent d’utiliser des accessoires de pĂ©nĂ©tration par peur de faire mal au bĂ©bĂ© ou de provoquer des contractions. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’entre vous prĂ©fĂšrent choisir un vibromasseur, appelant uniquement Ă  la stimulation clitoridienne. Pour varier les plaisirs, le plug anal et l’anneau vibrant peuvent ĂȘtre d’excellentes alternatives. Mais ce sont en gĂ©nĂ©ral des sextoys plus « tabou », souvent utilisĂ©s par des femmes qui en possĂ©daient dĂ©jĂ  avant leur grossesse, et qui continuent Ă  s’en servir une fois enceinte.


A savoir : Ă  partir de 7-8 mois de grossesse, l’usage du sextoy (s’il n’est pas contre indiquĂ©) demeure compliquĂ©. En effet, il devient difficile de se masturber car votre gros ventre empĂȘche une prise facile et confortable de l’objet. Mieux vaut demander Ă  votre homme de vous donner un petit coup de main.

Utiliser un sextoy pendant une grossesse, une pratique qui fait polémique

Les avis des spĂ©cialistes sont trĂšs partagĂ©s en ce qui concerne l’utilisation des vibromasseurs pendant la grossesse. Certains affirment qu’on peut les utiliser s’il n’y a pas de contre-indication mĂ©dicale. D’autres les bannissent en avertissant d’un Ă©ventuel dĂ©collement du col de l’utĂ©rus ou d’un accouchement prĂ©maturĂ©. Si votre mĂ©decin est contre, profitez de cette occasion pour faire travailler votre imagination. Pourquoi ne pas rĂ©apprendre Ă  vivre une nouvelle sexualitĂ©, sans ces objets alternatifs ?


À lire absolument