Sextoys et grossesse : quels sont les risques ?

Lorsqu’on associe l’utilisation de sextoys à la grossesse, les avis que l’on recueille sont souvent mitigés. Pourquoi tant d’inquiétudes à ce sujet ? De plus en plus démocratisée, la masturbation féminine entre dans l’équation plaisir avec son lot de questionnements… En effet, certaines femmes enceintes ont parfois recours à des objets sexuels alternatifs afin de stimuler différemment leur plaisir. Sextoys et grossesse font-ils bon ménage ? Est-ce dangereux pour bébé ? Neuf Mois fait le point avec Caroline Le Roux, sexologue, psychologue et ancienne sage-femme.

Pourquoi certaines femmes enceintes utilisent des sextoys?

Peu de femmes enceintes ont recours aux sextoys. Celles qui s’en servent ont généralement l’habitude de les utiliser depuis longtemps en se masturbant ou lorsqu’elles ont une relation sexuelle avec leur compagnon. Il est très rare que les femmes commencent à utiliser des sextoys pendant leur grossesse. Cette pratique peut tout de même se développer lorsque le conjoint refuse tout rapport par peur de faire mal au bébé ou pour d’autres raisons, souvent très personnelles.

L’utilisation des sextoys comporte t-elle un risque pendant la grossesse ?

Si vous n’avez pas reçu de contre-indication médicale de la part de votre médecin concernant les rapports sexuels pratiqués avec votre conjoint, vous pouvez tout à fait avoir recours aux sextoys pour stimuler votre plaisir. Cette pratique ne provoquera pas de contractions supplémentaires à celles que vous pourriez avoir avec votre partenaire lors d’un rapport classique. Un orgasme obtenu par masturbation ou bien par un rapport sexuel à deux reste le même. Par conséquent, les contractions n’augmenteront pas le risque d’accouchement prématuré. Si vous prenez soin de votre sextoy et que vous le lavez bien après chaque utilisation, il n’y a pas de risque d’infection et donc aucun danger pour le bébé à naître.

Enceinte, quels types de sextoys ai-je le droit d’utiliser ?

Le choix du sextoy n’est pas à prendre à la légère. Il doit évidemment vous plaire, et ne pas mettre en danger ni votre santé ni celle du bébé. Les vibromasseurs sont les jouets les plus plébiscités par la gente féminine. Certaines femmes, de manière moins fréquente, utilisent également des godemichés ou encore des boules de Geisha qui n’appellent pas à une pénétration trop profonde. Les vibromasseurs sont les jouets les plus plébiscités par la gente féminine. Certaines femmes, de manière moins fréquente, utilisent également des godemichés. En général, les futures mamans évitent d’utiliser des accessoires de pénétration par peur de faire mal au bébé ou de provoquer des contractions. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’entre vous préfèrent choisir un vibromasseur, appelant uniquement à la stimulation clitoridienne. Pour varier les plaisirs, le plug anal et l’anneau vibrant peuvent être d’excellentes alternatives. Mais ce sont en général des sextoys plus « tabou », souvent utilisés par des femmes qui en possédaient déjà avant leur grossesse, et qui continuent à s’en servir une fois enceinte.

Voir Aussi

A savoir : à partir de 7-8 mois de grossesse, l’usage du sextoy (s’il n’est pas contre indiqué) demeure compliqué. En effet, il devient difficile de se masturber car votre gros ventre empêche une prise facile et confortable de l’objet. Mieux vaut demander à votre homme de vous donner un petit coup de main.

Utiliser un sextoy pendant une grossesse, une pratique qui fait polémique

Les avis des spécialistes sont très partagés en ce qui concerne l’utilisation des vibromasseurs pendant la grossesse. Certains affirment qu’on peut les utiliser s’il n’y a pas de contre-indication médicale. D’autres les bannissent en avertissant d’un éventuel décollement du col de l’utérus ou d’un accouchement prématuré. Si votre médecin est contre, profitez de cette occasion pour faire travailler votre imagination. Pourquoi ne pas réapprendre à vivre une nouvelle sexualité, sans ces objets alternatifs ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire