En train de lire
10 raisons de ne plus avoir peur de l’accouchement

10 raisons de ne plus avoir peur de l’accouchement

Avoir peur de l’accouchement est légitime. Surtout si c’est le premier. Malheureusement, pendant la grossesse votre imagination a tendance à vous jouer des tours et à accroître cette anxiété qui vous tiraille. Crainte d’avoir mal, peur que l’accouchement se passe mal, appréhension de la césarienne… Neuf mois vous rassure et vous explique pourquoi il ne faut pas avoir peur.

Raison n°1

On a posé toutes les questions, même les plus ridicules et les plus tordues à l’équipe médicale en charge de l’accouchement.
Raison n°2
On oublie les expériences effrayantes et les légendes urbaines lues sur internet et on arrête d’écouter les blablas des gens qui ne nous veulent pas forcément de bien.
Raison n°3
On a sagement suivi les cours de préparation à la naissance avec son conjoint. Très efficaces pour rassurer les futures mamans, ces cours vous apprennent à mieux respirer, à vous relaxer et à gérer sereinement les émotions le jour J. Ces derniers sont aussi un excellent moyen d’informer les futures mères sur les différentes étapes de l’accouchement et sur ce qu’il se passe en cas de complication.
Raison n°4
Vous pouvez compter sur l’équipe médicale le jour de l’accouchement. Si vous avez mal, demandez à la sage-femme de vous tenir la main et de vous masser le dos. Perfusion de morphine, masque de protoxyde d’azote… Les moyens pour prendre en charge la douleur sont utilisés dès qu’il y a besoin. Sachez qu’aujourd’hui plus de 80% des femmes bénéficient de la péridurale. Certes des contre-indications existent mais il existe des alternatives.
Raison n°5
Le papa a décidé d’assister à l’accouchement. Vous voilà rassurée. De nombreuses femmes envisagent l’accouchement plus sereinement lorsque le père a choisi d’être présent le jour J.
Raison n°6
Vous êtes prête. Même si ce n’est pas le moment le plus agréable de votre vie, sachez que bébé sera bientôt là. Vous aurez très vite oublié les mauvais souvenirs lorsque Loulou sera dans vos bras.
Raison n°7
Il est loin le temps où nos ancêtres risquaient leur vie pour donner naissance à leur enfant. Aujourd’hui le risque de décéder en couche a quasiment disparu de nos sociétés occidentales. Nous tendons désormais à sécuriser au maximum l’environnement de la naissance. Même si le risque zéro n’existe pas, sachez tout de même qu’un bon suivi obstétrical met les futures mères à l’abri d’éventuelles complications.
Raison n°8
La césarienne ne vous fait plus peur. Les progrès et les techniques d’opération n’ont cessé d’évoluer et la mortalité des femmes est désormais extrêmement basse. Aujourd’hui elles sont d’ailleurs nombreuses à rester éveillées grâce à la péridurale. Certes, la césarienne reste un acte chirurgical. La cicatrice peut faire mal et créer de désagréables sensations dans les 36 heures qui suivent mais il ne faut pas hésiter à faire savoir que vous n’êtes pas bien. Dans ce cas, la sage-femme intervient rapidement et vous administre des analgésiques pour calmer la douleur.
Raison n°9
Que ce soit votre première ou votre quatrième grossesse, il existe toujours un peu d’appréhension chez toutes les futures mamans. Il est donc normal d’avoir un peu peur. C’est un sentiment légitime.
Raison n°10
Votre compagnon est là pour vous soutenir, vous écouter et vous chouchouter. N’ayez pas peur de partager vos appréhensions avec lui. Parler avec lui calmera vos éventuelles angoisses.
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire