Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Péridurale : 3 choses importantes à savoir

Près de deux femmes sur trois accouchent sous péridurale en France. Pain béni pour certaines, cette intervention est vue d’un mauvais œil par les autres. Vous, vous hésitez encore. Ça tombe bien, on vous indique trois choses importantes à savoir sur la péridurale.

 

1. Comment se passe une péridurale ?

Quelques semaines avant votre accouchement, vous devrez rencontrer un anesthésiste. Attention ce rendez-vous est obligatoire. Car même si vous avez l’intention d’accoucher sans, l’anesthésiste est obligé de vous informer qu’il est toujours possible d’y avoir recours.
Le jour J, vous devrez attendre que votre col soit dilaté à 2cm pour la demander. L’anesthésiste vous demandera de vous asseoir sur le bord de votre lit ou de vous allonger, et vous piquera entre la troisième et quatrième vertèbre lombaire. Un cathéter sera introduit dans l’espace péridural et le médecin pourra ainsi y injecter un produit anesthésique. Le cathéter devra être maintenu tout au long de l’accouchement. Il vous faudra attendre près de 10 minutes avant de ne plus ressentir la douleur. A noter que les injections peuvent être renouvelées selon la durée de l’accouchement.
Seul petit inconvénient, avec la péridurale vous ne ressentirez plus le besoin d’uriner. Il est possible donc qu’on vous pose  alors une sonde urinaire.

2. Je dois avoir une césarienne, puis-je compter sur la péridurale ?

Vous pouvez vous relaxer, la réponse est oui ! Pour la césarienne, l’intervention est exactement la même sauf que les doses seront un peu plus élevées. Pour autant, cela ne vous empêchera pas de profiter de votre accouchement. Vous serez éveillée et consciente de tout ce qui se passe autour de vous. Votre ventre sera probablement caché mais vous pourrez prendre votre bébé dans vos bras tout de suite après sa naissance.

3. Quels sont les risques ?

Bien entendu, comme pour tout geste anesthésique, la péridurale peut comporter des risques. Mais les accidents sont extrêmement rares et en général, les effets secondaires sont tout à fait bénins. Ainsi, vous aurez peut-être mal au dos pendant quelques jours ou vous pourrez souffrir de maux de tête. En effet, si l’aiguille a été enfoncée trop profondément, son retrait pourra provoquer une brèche méningée et faire fuir un peu de liquide cérébro-spinal, ce qui entraînera le mal de tête ou des vertiges pendant quelques jours. Du côté de votre bébé, la péridurale n’aura aucun effet sur lui, même s’il est logique qu’il reçoive une petite dose du produit anesthésique.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à poser toutes vos questions à votre anesthésiste. Dernier point important, veillez bien à ce que la maternité propose les services d’un anesthésiste à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.


 

© NiDerLander – Fotolia.com

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire