Neufmois.fr » La CommunautĂ© » Mon accouchement aprĂšs terme : « il se sera bien fait attendre ce bĂ©bĂ© »

Mon accouchement aprĂšs terme : « il se sera bien fait attendre ce bĂ©bĂ© »

Hello, moi c’est AnaĂŻs. J’ai eu une grossesse trĂšs agrĂ©able et sans rĂ©els soucis. ArrivĂ©e Ă  l’Ă©chographie des 32 semaines, on m’annonce un bĂ©bĂ© en siĂšge. Ma gynĂ©cologue me conseille l’acupuncture avec une sage-femme de l’hĂŽpital. Je fais donc trois sĂ©ances mais sans succĂšs… Une version est alors programmĂ©e Ă  37 semaines d’amĂ©norrhĂ©e. Echec. Je passe alors un scanner du bassin. BĂ©bĂ© aurait un diamĂštre de tĂȘte en haut des courbes donc la gynĂ©cologue prĂ©fĂšre ne pas tenter l’accouchement par voie basse. La cĂ©sarienne est alors programmĂ©e Ă  39 sa + 3 jours…

Rendez-vous pour l’Ă©chographie de contrĂŽle…

J’ai un rendez-vous de prĂ©vu 48 heures avant la cĂ©sarienne pour une Ă©chographie de contrĂŽle au cas oĂč mon bĂ©bĂ© se serait retournĂ© entre-temps. Mais il est toujours en siĂšge. Nous voici alors un lundi matin, il est 8 heures, nous arrivons Ă  la maternitĂ©. Je remplis tous les papiers qu’il faut, monitoring en cours. On me dit que je descends au bloc Ă  12 heures, et qu’il y aura de nouveau une Ă©chographie de contrĂŽle avant de descendre.

10 heures 30, la sage-femme arrive pour l’Ă©chographie, et elle insiste trĂšs bas au niveau du ventre. Elle nous dit « je crois que votre bĂ©bĂ© Ă  la tĂȘte en bas, j’appelle la gynĂ©cologue pour confirmer ». Et en effet, elle vient confirmer que mon bĂ©bĂ© s’est retournĂ©, Ă  priori la veille de la cĂ©sarienne programmĂ©e ! Elle contrĂŽle le col qui est fermĂ© et me dit que nous pouvons rentrer chez nous et que je vais poursuivre ma grossesse Ă  terme. Un sentiment de frustration nous envahit, nous Ă©tions tellement prĂȘts Ă  avoir notre bĂ©bĂ© ce jour-lĂ .

Le jour du terme arrive

Aucun signe d’accouchement. Echographie de contrĂŽle, assez de liquide pour poursuivre la grossesse, bĂ©bĂ© estimĂ© Ă  3,5/3,6 kg. Rendez-vous alors Ă  J+2, toujours rien … J+4, toujours rien… Puis J+5, dĂ©clenchement ! J’ai rendez-vous Ă  8 heures 30 pour me faire dĂ©clencher. ArrivĂ©e Ă  l’hĂŽpital, on m’annonce qu’il n’y a pas de salles d’accouchement de libre. Qu’il y a eu beaucoup d’arrivĂ©es d’un coup et qu’on m’appelle dans la journĂ©e pour revenir dĂšs qu’une salle se libĂšre. J’ai cru que ça n’en finirait jamais ! Puis à 13 heures 30, je dĂ©cide d’appeler Ă©tant sans la moindre nouvelle. On me dit que c’est toujours au mĂȘme point et qu’il faut rappeler entre 16 heures 30 et 17 heures. Ce que j’ai fait et lĂ  on m’annonce enfin que je peux me rendre Ă  l’hĂŽpital !

Pose du tampon de dĂ©clenchement Ă  19 heures 30, les premiĂšres contractions arrivent 2 heures aprĂšs, elles sont trĂšs douloureuses et n’agissent pas sur le col. La gynĂ©cologue dĂ©cide de me faire enlever le tampon Ă  1 heure 30 du matin car je souffrais pour rien.

Le lendemain, la sage-femme me dit que soit elle me repose un tampon soit le dĂ©clenchement se fera par perfusion sur choix de la gynĂ©cologue. Cette derniĂšre dĂ©cide alors de choisir l’option perfusion pour que ça soit plus rapide car nous sommes Ă  J+6 du terme…

11 heures, pose de la perfusion, 15 heures, pose de la pĂ©ridurale qui ne fonctionnera que du cĂŽtĂ© droit, 16 heures 30 poche des eaux percĂ©e, puis le travail stagne avec un col ouvert Ă  3 … Les heures passent et Ă  20 heures 30 la gynĂ©cologue m’annonce qu’on va partir au bloc pour faire une cĂ©sarienne. C’est pour moi un soulagement, il fallait que ça cesse, je voulais mon bĂ©bĂ©.

Nous voilĂ  au bloc, j’ai une premiĂšre injection pour l’anesthĂ©sie, on commence Ă  m’ouvrir et lĂ  je leur dis que je sens tout ! On me rĂ©pond : « c’est normal madame, vous allez tout sentir mais sans la douleur« . Je leur explique alors que j’ai vraiment mal. Le mĂ©decin anesthĂ©siste dit Ă  l’Ă©quipe mĂ©dicale de me remettre une seconde dose et de bien attendre 42 secondes avant de commencer l’incision, chose qu’ils n’avaient pas faite au dĂ©but ! Et c’est ainsi que Noam est nĂ©, 6 jours aprĂšs le terme. Il se sera bien fait attendre ce bĂ©bĂ©…

À lire absolument