Allaiter mon bébé pendant plus d’un an, pourquoi j’ai fait ce choix

Hello ! Moi c’est June. Et c’est sur Neuf Mois que je souhaitais partager mon histoire, et parler ainsi de l’allaitement. Car pour ma part j’ai choisi d’allaiter mon enfant pendant plus d’un an. Pourquoi ? Je vous dis tout un peu plus bas…

Allaiter mon fils était pour moi une évidence

Je voulais donner tous les anticorps possibles à mon enfant, le nourrir avec le lait qui a été fabriqué juste pour lui, mais je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, je le voulais très fort. Liam est né 15 jours en avance, je l’ai tout de suite mis au sein, mais il n’arrivait pas à téter , mes tétons me faisaient très mal, au point de saigner alors le personnel de la clinique m’a tout de suite proposé le biberon. J’ai refusé catégoriquement. J’ai trouvé une position où il arrivait à prendre le sein, allongée sur le côté. Je l’ai allaité de cette manière pendant un mois, je commençais à désespérer car je passais ma journée allongée.

Mes proches me fusillaient de reproches

Ils ne comprenaient pas pourquoi je m’abandonnais à mon bébé de la sorte, au point de rester allongée quasi toute la journée pour le nourrir. Mais c’était plus fort que moi je ne voulais pas abandonner.

Puis au fur et à mesure, la position assise était de plus en plus facile et nous avons trouvé notre rythme tous les deux, plus de douleur, et une relation tellement privilégiée avec mon bébé ! J’ai aussi assisté à des réunions d’allaitement avec l’association la Leche League. Ce qui m’a beaucoup aidé à comprendre les mécanismes de l’allaitement.

Je portais bébé en écharpe très souvent, ce qui me permettait de m’adonner à mes activités. Il tétait en même temps, c’était très pratique. L’allaitement aura duré 18 mois, 18 mois merveilleux, un allaitement merveilleux. Son regard dans le mien, des sourires, des échanges incroyables !

Je ne me serai pas écouté, je n’aurai pas allaité dès la maternité !

Nous les mamans allaitantes manquons cruellement de conseils, car cet acte est quand même assez technique pour le réussir au mieux. Mon entourage me disait souvent : « tu comptes l’allaiter encore longtemps ? », « tu n’as pas peur qu’il n’arrive plus à se détacher de toi plus tard ? ». Après avoir usé de tous mes arguments : « l’OMS recommande un allaitement exclusif de 6 mois, et la poursuite de l’allaitement jusqu’à 2 ans ou plus », « je pense qu’une fois adolescent il saura assez vite se détacher de moi », etc… Et je suis arrivée à un stade où je ne répondais plus, où je ne me justifiais plus. Je disais juste : « je fais comme je le sens pour moi et mon bébé ». Et c’est vrai ! c ‘est ma vie, mon bébé, et je fais ce qui est le mieux pour lui et pour moi.


Aujourd’hui mon fils a bien grandi et c’est un grand bonhomme, jamais malade et qui n’aime pas avoir sa maman trop longtemps dans les pattes.

Un conseil à toutes les mamans qui souhaitent vraiment allaiter leur enfant : ne renoncez pas et écoutez-vous !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire