Mon accouchement après terme : « il se sera bien fait attendre ce bébé »

Hello, moi c’est Anaïs. J’ai eu une grossesse très agréable et sans réels soucis. Arrivée à l’échographie des 32 semaines, on m’annonce un bébé en siège. Ma gynécologue me conseille l’acupuncture avec une sage-femme de l’hôpital. Je fais donc trois séances mais sans succès… Une version est alors programmée à 37 semaines d’aménorrhée. Echec. Je passe alors un scanner du bassin. Bébé aurait un diamètre de tête en haut des courbes donc la gynécologue préfère ne pas tenter l’accouchement par voie basse. La césarienne est alors programmée à 39 sa + 3 jours…

Rendez-vous pour l’échographie de contrôle…

J’ai un rendez-vous de prévu 48 heures avant la césarienne pour une échographie de contrôle au cas où mon bébé se serait retourné entre-temps. Mais il est toujours en siège. Nous voici alors un lundi matin, il est 8 heures, nous arrivons à la maternité. Je remplis tous les papiers qu’il faut, monitoring en cours. On me dit que je descends au bloc à 12 heures, et qu’il y aura de nouveau une échographie de contrôle avant de descendre.

10 heures 30, la sage-femme arrive pour l’échographie, et elle insiste très bas au niveau du ventre. Elle nous dit « je crois que votre bébé à la tête en bas, j’appelle la gynécologue pour confirmer ». Et en effet, elle vient confirmer que mon bébé s’est retourné, à priori la veille de la césarienne programmée ! Elle contrôle le col qui est fermé et me dit que nous pouvons rentrer chez nous et que je vais poursuivre ma grossesse à terme. Un sentiment de frustration nous envahit, nous étions tellement prêts à avoir notre bébé ce jour-là.

Le jour du terme arrive

Aucun signe d’accouchement. Echographie de contrôle, assez de liquide pour poursuivre la grossesse, bébé estimé à 3,5/3,6 kg. Rendez-vous alors à J+2, toujours rien … J+4, toujours rien… Puis J+5, déclenchement ! J’ai rendez-vous à 8 heures 30 pour me faire déclencher. Arrivée à l’hôpital, on m’annonce qu’il n’y a pas de salles d’accouchement de libre. Qu’il y a eu beaucoup d’arrivées d’un coup et qu’on m’appelle dans la journée pour revenir dès qu’une salle se libère. J’ai cru que ça n’en finirait jamais ! Puis à 13 heures 30, je décide d’appeler étant sans la moindre nouvelle. On me dit que c’est toujours au même point et qu’il faut rappeler entre 16 heures 30 et 17 heures. Ce que j’ai fait et là on m’annonce enfin que je peux me rendre à l’hôpital !

Pose du tampon de déclenchement à 19 heures 30, les premières contractions arrivent 2 heures après, elles sont très douloureuses et n’agissent pas sur le col. La gynécologue décide de me faire enlever le tampon à 1 heure 30 du matin car je souffrais pour rien.

Le lendemain, la sage-femme me dit que soit elle me repose un tampon soit le déclenchement se fera par perfusion sur choix de la gynécologue. Cette dernière décide alors de choisir l’option perfusion pour que ça soit plus rapide car nous sommes à J+6 du terme…


11 heures, pose de la perfusion, 15 heures, pose de la péridurale qui ne fonctionnera que du côté droit, 16 heures 30 poche des eaux percée, puis le travail stagne avec un col ouvert à 3 … Les heures passent et à 20 heures 30 la gynécologue m’annonce qu’on va partir au bloc pour faire une césarienne. C’est pour moi un soulagement, il fallait que ça cesse, je voulais mon bébé.

Nous voilà au bloc, j’ai une première injection pour l’anesthésie, on commence à m’ouvrir et là je leur dis que je sens tout ! On me répond : « c’est normal madame, vous allez tout sentir mais sans la douleur« . Je leur explique alors que j’ai vraiment mal. Le médecin anesthésiste dit à l’équipe médicale de me remettre une seconde dose et de bien attendre 42 secondes avant de commencer l’incision, chose qu’ils n’avaient pas faite au début ! Et c’est ainsi que Noam est né, 6 jours après le terme. Il se sera bien fait attendre ce bébé…

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire