En train de lire
Comment protéger ses seins des vergetures pendant la grossesse ?

Comment protéger ses seins des vergetures pendant la grossesse ?

Beaucoup de futures mamans, fières de leurs jolis seins gonflés, craignent de voir leur poitrine abîmée après bébé. Pas faux… mais il existe des antidotes simples. Tout d’abord, il faut se répéter comme un mantra que l’allaitement n’abîme pas la poitrine. Ce qui l’abîme, c’est les changements de volumes sans hydratation suffisante pour assouplir la peau, l’eau trop chaude et le manque d’exercice des pectoraux. Ceci étant posé, on fait comment, en ce dernier trimestre de grossesse pour anticiper sur les dégâts possible ?

Enceinte, vive les douches fraîches contre les vergetures

Prenez l’excellente habitude de doucher votre poitrine à l’eau froide tous les jours. Les premiers jours c’est carrément désagréable, mais on s’y habitue très vite et quand on voit les résultats rapides sur la fermeté, on devient vite accro. Si vous êtes réfractaire à la douce froide sur tout le corps, préparez un saladier avec de l’eau froide et videz-le en fin de douche sur votre buste.

On dit oui à une crème ou une huile anti-vergetures

Mais non, les crèmes cosmétiques ne sont pas toutes de la poudre de perlimpinpin. Les crèmes anti-vergetures ou les huiles ont fait la preuve de leur efficacité. En tout cas pour limiter les dégâts. Car l’ampleur des vergetures dépend aussi d’un terrain familial prédisposant. Avant bébé et pendant l’allaitement, pensez à appliquer ce produit de soin matin et soir. Après l’allaitement, vous pourrez ajouter un vrai soin buste raffermissant, à placer au frigo pour un effet glaçon encore plus efficace. Pour l’appliquer, posez vos mains à plat sur le sternum et remontez délicatement sur le haut de la poitrine jusqu’à la gorge. Massez ensuite doucement vos seins de façon circulaire avec le plat des mains, sans exercer de pressions trop fortes pour ne pas comprimer la glande. Pour finir, réaliser de petites rotations avec le plat des doigts sur l’ensemble de la poitrine. Bienfaits esthétiques assurés, bien-être garanti !

On choisit un bon soutien-gorge de maternité

Hydrater sa peau, la masser et limiter la prise de poids qui distend les tissus, c’est essentiel. Mais rien ne remplace un bon soutien-gorge. Enceinte, vous n’avez pas besoin de vous limiter aux modèles maternité mais il vous faut un modèle assurant un excellent maintien. La matière des bonnets et des bretelles ne doit pas être trop souple pour que le soutien-gorge épouse parfaitement la forme des seins et les maintienne bien en place. La micro-fibre ultra-légère, la dentelle super fine, les mini bretelles spaghetti, oubliez… pour le moment ! Pensez aussi à porter une brassière de soutien la nuit, si votre poitrine est très volumineuse (ou douloureuse).


On fait des exercices au quotidien pour limiter les vergetures pendant la grossesse

Si le soutien-gorge assure un maintien extérieur, les muscles du buste jouent le rôle d’une gaine interne et pour cela, il faut les tonifier à raison de quelques minutes d’exercice par jour. Dos bien droit, zéro cambrure, placez vos coudes à l’horizontale et joignez les mains devant vous ; desserrez les paumes et resserrez-les en les claquant. A faire vingt-cinq fois de suite et à répéter en trois séries successives après une pause où vous respirez à fond.

Pour changer, vous pouvez aussi plaquer le haut des bras le long du corps et monter vos avant-bras à l’horizontale sur le côté, les paumes tournées vers le haut. Croisez vos avant-bras devant votre poitrine et remettez-les rapidement sur les côtés. A faire vingt fois de suite. Et en autant de séries que vous supportez d’en faire.

Voir Aussi

Enfin, tendez vos bras à l’horizontale, comme si vous étiez une croix en gardant les épaules dégagées. Faites quinze petits ronds dans un sens, puis dans l’autre. Ouille… ça va tirer ! Les muscles travaillent, pas de doute. Ne forcez pas, quand c’est douloureux, relâchez. Recommencez, vous allez vite pouvoir en faire davantage à chaque série et cet exo-là, c’est du lourd, côté résultat !

 

 


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire