Neufmois.fr » Conception » StĂ©rilitĂ© » Avoir un enfant grĂące Ă  la PMA

Avoir un enfant grĂące Ă  la PMA

AprĂšs avoir longtemps essayĂ© et aprĂšs plusieurs consultations mĂ©dicales, vous vous retrouvez en face d’une Ă©vidence : vous ne pourrez avoir un bĂ©bĂ© sans une assistance ! La seule solution pour avoir l’enfant dont vous rĂȘvez, c’est d’avoir recours Ă  la procrĂ©ation mĂ©dicalement assistĂ©e (PMA).

Un bĂ©bĂ©, vous en dĂ©sirez un depuis toujours. Malheureusement, les mĂ©decins sont unanimes : sans la procrĂ©ation mĂ©dicalement assistĂ©e, vous ne pourrez connaĂźtre le bonheur de la maternitĂ©. Selon les statistiques en France, prĂšs d’un couple sur six rencontre des difficultĂ©s pour faire un bĂ©bĂ©. Les problĂšmes de fertilitĂ© peuvent provenir aussi bien d’une stĂ©rilitĂ© masculine que d’une stĂ©rilitĂ© fĂ©minine. Une fois que la nature du mal a Ă©tĂ© identifiĂ©e, votre gynĂ©cologue est en mesure de vous prĂ©senter les diffĂ©rentes techniques mĂ©dicales qui peuvent ĂȘtre utilisĂ©es pour aider Ă  la procrĂ©ation.

 

DĂ©cider de recourir Ă  la PMA pour avoir un enfant

Il y a toute une sĂ©rie de bilans mĂ©dicaux Ă  passer avant que le verdict final ne tombe. C’est dire combien il faudra vous armer physiquement et mentalement pour affronter les examens. Mais le plus Ă©prouvant demeure l’acceptation du diagnostic. Des Ă©tudes ont montrĂ© que beaucoup de femmes connaissent un Ă©tat d’angoisse sĂ©rieux. Et mĂȘme si la stĂ©rilitĂ© apparaĂźt chez l’homme, vous ĂȘtes la plus sensible Ă  la nouvelle. Il semblerait que ce soit surtout parce que c’est vous qui ĂȘtes appelĂ©e Ă  suivre des traitements pour arriver Ă  avoir un enfant. Une fois le choc du verdict passĂ© et la dĂ©cision prise, votre mental sera une nouvelle fois appelĂ© Ă  subir une certaine tension. En effet, comme les traitements mĂ©dicaux ont une influence sur vos hormones, avec pour consĂ©quence des changements sur votre caractĂšre ; il est clair que des rĂ©percussions se feront sentir au sein de votre couple. Cette bataille pour avoir ce bĂ©bĂ© tant dĂ©sirĂ© court le risque de devenir plus un besoin qu’un dĂ©sir. Elle peut durer des mois, voire des annĂ©es. Ce qui implique que vous devrait vous armer pour affronter les Ă©ventuels dĂ©sagrĂ©ments des traitements, ponctions et transferts, de mĂȘme que les possibles Ă©checs. La dĂ©cision de faire appel Ă  la procrĂ©ation assistĂ©e mĂ©dicalement, mĂȘme si elle est vĂ©cue avec un peu de souffrance, ne doit pas ĂȘtre subite, mais affrontĂ©e Ă  deux. Si vous sentez que les choses vous Ă©chappent, il ne faut surtout pas hĂ©siter Ă  avoir recours Ă  un accompagnement psychologique. Le regard et le soutien d’une tierce personne pourront vous aider, de mĂȘme que votre homme, Ă  mieux vivre cette Ă©tape de vie de couple et de futurs parents.

À lire absolument