Avoir un enfant grâce à la PMA

Après avoir longtemps essayé et après plusieurs consultations médicales, vous vous retrouvez en face d’une évidence : vous ne pourrez avoir un bébé sans une assistance ! La seule solution pour avoir l’enfant dont vous rêvez, c’est d’avoir recours à la procréation médicalement assistée (PMA).

Un bébé, vous en désirez un depuis toujours. Malheureusement, les médecins sont unanimes : sans la procréation médicalement assistée, vous ne pourrez connaître le bonheur de la maternité. Selon les statistiques en France, près d’un couple sur six rencontre des difficultés pour faire un bébé. Les problèmes de fertilité peuvent provenir aussi bien d’une stérilité masculine que d’une stérilité féminine. Une fois que la nature du mal a été identifiée, votre gynécologue est en mesure de vous présenter les différentes techniques médicales qui peuvent être utilisées pour aider à la procréation.

 

Décider de recourir à la PMA pour avoir un enfant

Il y a toute une série de bilans médicaux à passer avant que le verdict final ne tombe. C’est dire combien il faudra vous armer physiquement et mentalement pour affronter les examens. Mais le plus éprouvant demeure l’acceptation du diagnostic. Des études ont montré que beaucoup de femmes connaissent un état d’angoisse sérieux. Et même si la stérilité apparaît chez l’homme, vous êtes la plus sensible à la nouvelle. Il semblerait que ce soit surtout parce que c’est vous qui êtes appelée à suivre des traitements pour arriver à avoir un enfant. Une fois le choc du verdict passé et la décision prise, votre mental sera une nouvelle fois appelé à subir une certaine tension. En effet, comme les traitements médicaux ont une influence sur vos hormones, avec pour conséquence des changements sur votre caractère ; il est clair que des répercussions se feront sentir au sein de votre couple. Cette bataille pour avoir ce bébé tant désiré court le risque de devenir plus un besoin qu’un désir. Elle peut durer des mois, voire des années. Ce qui implique que vous devrait vous armer pour affronter les éventuels désagréments des traitements, ponctions et transferts, de même que les possibles échecs. La décision de faire appel à la procréation assistée médicalement, même si elle est vécue avec un peu de souffrance, ne doit pas être subite, mais affrontée à deux. Si vous sentez que les choses vous échappent, il ne faut surtout pas hésiter à avoir recours à un accompagnement psychologique. Le regard et le soutien d’une tierce personne pourront vous aider, de même que votre homme, à mieux vivre cette étape de vie de couple et de futurs parents.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire