Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Pour avoir un enfant grâce à une FIV, ce couple a pris un crédit de 26 000 euros

A Bromley, dans la banlieue de Londres au Royaume-Uni, Carolyn Lipczynski et son mari Michal attendent un bébé. Mais leur histoire n’est pas banale. Le couple a du attendre 23 ans et surtout débourser plus de 26 000 euros pour afin attendre un enfant !

De multiples tentatives de FIV non concluantes et plusieurs milliers d’euros déboursés

La future maman de 48 ans explique avoir fait deux grossesse extra-utérines dans le passé lorsqu’elle était bien plus jeune, ce qui l’a rendue infertile. Avec son compagnon de l’époque, elle avait déjà fait cinq tentatives de FIV, sans succès. Tout cela lui avait coûté 20 000 livres, ce qui équivaut à environ 23 000 euros. A la suite de son mariage avec Michal en 2009, le couple a pris la décision d’adopter un bébé mais la démarche a été refusée car ils n’avaient pas assez d’économies. Le couple a en effet du mal à épargner. A l’époque, ils avaient seulement réussi à mettre de côté 680 euros pour une nouvelle tentative de FIV, un échec là encore.

 S’endetter pour réaliser leur rêve d’être parents

Carolyn raconte au journal The Sun « Nous ne gagnons pas beaucoup d’argent et chaque mois quelque chose peut arriver comme ma voiture qui tombe en panne, et nos économies s’envolent ». Le couple a donc décidé de prendre un crédit s’élevant à 11 322 euros, ne désespérant pas de devenir parents au plus vite. Pour Carolyn qui a 48 ans « Ce n’est plus une question d’années mais une question de mois. Nous avons couru après le temps ». Le taux de ce crédit étant en pourcentage annuel de 49,9%, le couple se retrouve avec plus de 26 000 euros à devoir rembourser sur les cinq prochaines années ! Une somme énorme, mais ils ne regrettent pas leur choix. La future maman raconte « Je n’ai jamais perdu espoir. Prendre un crédit était notre dernier recours, on savait qu’on pouvait se débrouiller ». Carolyn et Michal ont bien fait de continuer leur dur combat, leur petite fille verra le jour le mois prochain.

 


 

© The Sun

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire