Grossesse extra-utérine

Qu’est-ce que la grossesse extra-utérine ?

La grossesse extra-utérine (appelée également GEU) est une grossesse qui se caractérise par le développement de l’œuf fécondé par le spermatozoïde en dehors de la cavité utérine. Dans cette situation, l’ovule ne nidifie pas dans l’utérus mais dans la trompe. La grossesse débute donc hors de l’utérus. Cependant, ce type de cas reste tout de même très rare, il ne représente que 2% des grossesses. On l’appelle aussi « grossesse ectopique ».

Pourquoi la grossesse extra-utérine est importante ?

Les conséquences d’une GEU peuvent être graves, c’est pourquoi il faut consulter dès l’apparition des premiers symptômes. Généralement, au bout de trois à six semaines, des saignements bruns et des douleurs dans le bas du ventre commencent à apparaître. Ces dernières sont dues à la présence de l’œuf dans la trompe. Son évolution externe peut entraîner l’éclatement de la trompe et une hémorragie gravissime, ce qui risquerait alors d’engager le pronostic vital de la mère.

En savoir plus sur la grossesse extra-utérine

Chaque année, la grossesse extra-utérine touche environ 15 000 femmes en France. Environ 60% des femmes ayant eu une grossesse extra-utérine sont de nouveau enceintes dans les deux années suivantes. Le taux de récidive oscille alors entre 10 et 30%. À la suite d’une GEU, il est fortement conseillé d’avoir un suivi médical rapproché. En effet, une grossesse extra-utérine peut être une expérience traumatisante autant physiquement que mentalement puisqu’elle induit, dans la plupart des cas, une opération chirurgicale mais également aussi le deuil de l’enfant à naître.

Un peu de lecture sur la grossesse extra-utérine

Grossesse extra-utérine, quésaco ?


Grossesse extra-utérine : quels en sont les symptômes ?

Mes deux grossesses extra-utérines, mon histoire, ma bataille