En train de lire
Vidéo : Ces parents de bébés prématurés nous racontent avec émotion leur histoire pour sensibiliser la population

Vidéo : Ces parents de bébés prématurés nous racontent avec émotion leur histoire pour sensibiliser la population

Aujourd’hui c’est la Journée Mondiale de la Prématurité. Un jour particulier pour bien des parents pour parler d’un phénomène de société qui touche de nombreux pays développés, car en effet le taux de naissances prématurées n’a pas cessé d’augmenter ces dernières années. Selon l’INSERM, la prématurité est passée de 5,9% en 1995 à 7,4% en 2010. Ainsi, environ 55 000 enfants prématurés viennent au monde chaque année. De nombreuses associations dédiées à cette cause ont mis en place des campagnes de sensibilisation à la prématurité, et cela, notamment au Royaume-Uni.

Avec émotion, ces parents de bébés prématurés parlent de leur passage en service de soins intensifs néonatals

Après l’accouchement, la grande majorité des bébés prématurés est envoyée dans une unité de soins néonatals où ces petites crevettes passeront plus ou moins de temps, suivant les soins qu’elles doivent recevoir. Cette période d’hospitalisation est souvent mal vécue, voire très mal, par les parents qui se sentent désemparés, impuissants mais surtout seuls. L’association Bliss, une association anglaise pour les bébés malades ou nés prématurés, a mis en ligne une vidéo où des parents partagent leur vécu dans ces unités de soins. Le but ? Faire en sorte que les parents se sentent moins seuls. Ils ont également mis en place le hashtag #PrematurityIs pour permettre aux parents de partager leurs expériences. Caroline Lee-Davey, la directrice de Bliss explique au Huffington post que « cette année on veut que les gens comprennent ce qu’est vraiment la prématurité pour les bébés et les parents. »

Dans cette vidéo les parents expliquent que la prématurité d’un bébé change tout, votre monde se fige et toute votre attention se fixe sur votre tout-petit. Le plus difficile c’est de ne pas pouvoir prendre son enfant dans les bras après sa naissance explique par exemple Marcella, maman du petit Leonradis, prématuré de 27 semaines et ayant passé 9 semaines en unité de soins néonatals. Cette compilation de témoignages poignants nous offre un aperçu de la vie de ces parents d’enfants prématurés et l’importance du soutien pour toutes ces familles. En France, c’est notamment l’association SOS Préma qui vient aide aux familles de bébés nés prématurés.

Voir Aussi

 


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire