Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Les vĂȘtements pour bĂ©bĂ©s connectĂ©s : une solution Ă  l’anxiĂ©tĂ© des parents ?

Les vĂȘtements pour bĂ©bĂ©s connectĂ©s : une solution Ă  l’anxiĂ©tĂ© des parents ?

Un body connectĂ©, ça vous branche ? C’est en tout cas le pari qu’ont fait plusieurs entreprises, qui commercialisent des vĂȘtements pour bĂ©bĂ© connectĂ©s Ă  une application smartphone, qui donne aux parents des informations sur la santĂ© de leur bout de chou : sa respiration, la tempĂ©rature de sa peau, sa frĂ©quence cardiaque, son rythme de sommeil… Des informations essentielles pour les parents, mais n’est-ce pas un brin anxiogĂšne ?

Des informations enregistrées et transmises aux parents en direct

Une chaussette qui mesure le niveau d’oxygĂšne (Owlet), un bracelet qui enregistre les battements de cƓur (Sproutling), un body qui prend la tempĂ©rature de bĂ©bĂ© et rĂšgle le thermostat de la chambre si nĂ©cessaire (Mimo)… Voici quelques-unes des nouvelles innovations, utilisant la technologie bluetooth, qui peuvent rentrer dans la garde-robe de bĂ©bĂ©.

Pour Jordan Monroe, l’un des fondateurs de l’entreprise commercialisant les « smart socks » (Owlet), ces technologies sont appelĂ©es Ă  remplacer les babyphones et autres nany-cam, qui n’ont pas de mĂ©moire et ne sont donc utiles que si les parents les consultent en temps rĂ©el, comme il l’a dĂ©clarĂ© au quotidien britannique The Guardian.

« Une source d’inquiĂ©tudes en moins »… vraiment ?

Sur le site d’Owlet, on peut lire que les chaussettes seraient « une source d’inquiĂ©tudes en moins » pour les parents. Il est vrai que cette technologie pourrait aider les parents Ă  rĂ©duire le risque de mort subite du nourrisson, qui peut effectivement ĂȘtre une source de profonde angoisse. La mesure du taux d’oxygĂšne permet de savoir que bĂ©bĂ© est en train de s’Ă©touffer, si par exemple il s’est retournĂ© sur le ventre, ou si quelque chose est tombĂ© dans son berceau. La mesure de la tempĂ©rature est Ă©galement utile : une tempĂ©rature trop Ă©levĂ©e est considĂ©rĂ©e comme l’un des facteurs de la mort inattendue du nourrisson.

Les vĂȘtements connectĂ©s sont-ils donc la bonne rĂ©ponse aux angoisses des parents ?

Sur le forum Mumsnet, des utilisatrices livrent leurs expĂ©riences avec cette technologie. Leurs rĂ©cits sont contrastĂ©s. Si certaines sont trĂšs contentes de leurs achats, pour d’autres, les bodies, chaussettes ou bracelets connectĂ©s se sont finalement rĂ©vĂ©lĂ©s plus anxiogĂšnes que rassurants : « Je vĂ©rifiais systĂ©matiquement que mon bĂ©bĂ© allait bien quand le moniteur signalait une baisse de son taux d’oxygĂšne, mĂȘme lorsque celui-ci restait normal« , indique une utilisatrice qui a fini par Ă©teindre le moniteur pour soulager ses angoisses.

Une facture plutÎt salée

Ces bijoux technologiques coĂ»tent entre 199 et 259 dollars (177 et 231 euros). Ils peuvent donc reprĂ©senter un vĂ©ritable investissement pour des parents qui voient dĂ©jà leurs dĂ©penses gonflĂ©es par l’arrivĂ©e de bĂ©bĂ©. On comprend donc le scepticisme de certaines mamans.

Avant tout achat, la meilleure chose Ă  faire serait peut-ĂȘtre d’en parler Ă  son mĂ©decin, pour voir si notre bĂ©bĂ© fait partie d’une population Ă  risque (prĂ©maturitĂ©, faible poids de naissance, tabagisme pendant la grossesse d’aprĂšs le rapport rendu par l’INVS en 2011), mais Ă©galement de faire le point sur votre anxiĂ©tĂ©, Ă©ventuellement avec un psychologue : est-ce que ces mesures permanentes pourront vous rassurer, ou est-ce qu’elles vous apporteront une nouvelle forme d’anxiĂ©tĂ© ?

Enfin, rappelons que pour limiter les risques, des mesures simples ont prouvĂ© leur efficacitĂ© : ne pas coucher l’enfant sur le ventre, acheter un matelas neuf parfaitement adaptĂ© au lit, ne rien laisser dans le berceau (pas mĂȘme un oreiller), rĂ©gler le thermostat de la chambre Ă  19 degrĂ©s, prĂ©fĂ©rer un couffin prĂšs du lit au co-sleeping.

Qu’en pensez-vous ? Aimeriez-vous investir dans les vĂȘtements connectĂ©s, ou prĂ©fĂ©rez-vous ne pas vous reposer sur la technologie ?

 

À lire absolument

Laisser un commentaire