Prématuré

Qu’est-ce qu’un prĂ©maturĂ© ?

Un prĂ©maturĂ© est un enfant nĂ© avant terme, c’est-Ă -dire nĂ© avant la 37Ăšme semaine d’amĂ©norrhĂ©e. On distingue ensuite prĂ©maturitĂ© moyenne, de 33 SA Ă  36 SA+ 6 jours. Puis la grande prĂ©maturitĂ©, de 28 Ă  32 SA + 6 jours. En enfin, la trĂšs grande prĂ©maturitĂ©, avant 28 SA.

Quelles sont les causes de la prématurité ?

Environ 55 000 enfants naissent avant terme chaque annĂ©e en France. La prĂ©maturitĂ© a en effet atteint plus de 6 % des naissances en France. Les causes de la prĂ©maturitĂ© peuvent ĂȘtre liĂ©es Ă  des facteurs de risque comme l’ñge infĂ©rieur Ă  18 ans ou supĂ©rieur Ă  35 ans, le tabagisme, l’alcoolisme, des grossesses particuliĂšrement rapprochĂ©es
 De plus, il faut aussi tenir compte du fait que les grossesses multiples sont responsables de prĂšs d’un cinquiĂšme des accouchements prĂ©maturĂ©s. D’autres causes (directes et indirectes) peuvent ĂȘtre Ă  l’origine de la naissance prĂ©maturĂ©e d’un bĂ©bĂ©. La prĂ©maturitĂ© peut venir aussi d’infections, d’anomalies utĂ©ro-placentaires, d’hypertension artĂ©rielle (HTA) maternelle
 En France, la limite pratique de viabilitĂ© d’un bĂ©bĂ© est estimĂ©e Ă  24-25 semaines ou un poids de naissance d’au moins 500 grammes.

Quels sont les risques pour les bébés « prématurés »

Il faut savoir que toutes les grandes fonctions d’un nouveau-nĂ© prĂ©maturĂ© sont immatures, c’est-Ă -dire qu’elles n’ont pas fini de se dĂ©velopper. La respiration du prĂ©maturĂ© est irrĂ©guliĂšre et entrecoupĂ©e de « pauses » nĂ©cessitant une surveillance intensive. L’immaturitĂ© pulmonaire se traduit quant Ă  elle par l’absence de surfactant (une substance indispensable dans le poumon pour leur bon fonctionnement). Le foie et l’appareil digestif sont Ă©galement immatures et nĂ©cessitent des traitements mĂ©dicaux. De plus, la gravitĂ© des infections chez le prĂ©maturĂ© est trĂšs frĂ©quente, cela Ă©tant dĂ» au systĂšme immunitaire immature. Mais heureusement, grĂące aujourd’hui Ă  une meilleure surveillance de la grossesse et aux techniques plus modernes et Ă©tudiĂ©es, le taux de mortalitĂ© des nouveau-nĂ©s prĂ©maturĂ©s a Ă©normĂ©ment diminuĂ©. D’ailleurs, les parents peuvent entrer dans l’unitĂ© et ĂȘtre tenus au courant de l’évolution de leur bĂ©bĂ© puisqu’ils sont invitĂ©s Ă  participer aux soins de leur petit au sein des unitĂ©s de nĂ©onatalogie, Ă  lui parler, Ă  le caresser avec des prĂ©cautions particuliĂšres et Ă  participer aux soins


Un peu de lecture sur le terme « prématuré »

Quels sont les signes d’un accouchement prĂ©maturĂ© ?


TrĂšs grande prĂ©maturitĂ© : jusqu’oĂč peuvent aller les soins ?


À lire absolument