Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Un couple fait tout pour avoir des filles

Un couple fait tout pour avoir des filles

Joe Francis et Abbey Wilson attendent un bĂ©bĂ©, enfin plutĂŽt des bĂ©bĂ©s. Abbey est enceinte de jumelles aprĂšs avoir fait une FIV. Vous pensez qu’ils ont des problĂšmes pour concevoir ? Non, ce couple voulait surtout ĂȘtre en mesure de choisir le sexe de leurs enfants


 

Aucun problÚme pour concevoir un bébé

Joe et Abbey n’ont absolument aucun problĂšme pour concevoir un bĂ©bĂ© mais ils ont choisi d’avoir un enfant par FIV. La raison ? ContrĂŽler les gĂȘnes de leur enfant Ă  naĂźtre. En effet, le mĂ©decin face aux embryons peut vous dire lesquels sont mĂąles, lesquels sont femelles ou encore lesquels ont des gĂȘnes endommagĂ©s. On parle ici de diagnostic prĂ©implantatoire, crĂ©Ă© au dĂ©part pour Ă©viter de transmettre des maladies gĂ©nĂ©tiques lors de FIV. Les mĂ©decins et chercheurs connaissent la dangerositĂ© de cette Ă©tape. En effet, avec les progrĂšs de la science, nous pourrions dĂ©cider non seulement du sexe de bĂ©bĂ©, mais de sa couleur de cheveux, d’yeux
 Avoir un bĂ©bĂ© ne serait plus une aventure naturelle mais une expĂ©rience organisĂ©e et mesurĂ©e au chromosome prĂšs.

 

Un enfant sur mesure

On pourrait d’abord se dire que oui, c’est super un papa qui veut avoir des petites nĂ©nettes Ă  la maison ! En effet, Joe Francis le dit et le rĂ©pĂšte : « Nous avons choisi d’avoir des filles. Les gens comprendront enfin mon respect et mon admiration pour le sexe fĂ©minin ». Certes, on ne va pas le blĂąmer d’aimer ces merveilleuses crĂ©atures que nous sommes. Mais est-ce un argument suffisant pour choisir un bĂ©bĂ© et en refuser un autre ? Joe rajoute : « Nous voulions des filles en bonne santĂ© et exemptes de maladies gĂ©nĂ©tiques, c’est pourquoi nous avons choisi de faire une FIV ». La surprise de la naissance, la difficultĂ© de prĂ©voir si l’on va avoir une fille ou un garçon, font partie de la grossesse
.

 

Un choix discutable

Attention, nous ne disons pas que Joe et Abbey sont ou vont ĂȘtre de mauvais parents ! Il nous semble simplement Ă©trange de vouloir contrĂŽler Ă  tout prix ce que sera bĂ©bĂ©. De plus, s’ils ont ici dĂ©cidĂ© du sexe de leurs enfants et de leur Ă©tat de santĂ©, le contrĂŽle s’arrĂȘte lĂ . Ils ne peuvent tout dominer chez bĂ©bĂ©. Que feront-ils plus tard si leur jumelles sont mauvaises en maths ou qu’elles veulent devenir romanciĂšres quand ils les espĂšrent astronautes ? Pas de sĂ©lection chromosomique Ă  ce niveau lĂ , enfin pas encore
. La nature nous a tous fait diffĂ©rents, pourquoi essayer de la contrĂŽler ? Pas un petit bout pareil, pas une grossesse identique, et c’est ça qu’on aime !



À lire absolument