Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Un couple fait tout pour avoir des filles

Un couple fait tout pour avoir des filles

Joe Francis et Abbey Wilson attendent un bĂ©bĂ©, enfin plutĂŽt des bĂ©bĂ©s. Abbey est enceinte de jumelles aprĂšs avoir fait une FIV. Vous pensez qu’ils ont des problĂšmes pour concevoir ? Non, ce couple voulait surtout ĂȘtre en mesure de choisir le sexe de leurs enfants

 

Aucun problÚme pour concevoir un bébé

Joe et Abbey n’ont absolument aucun problĂšme pour concevoir un bĂ©bĂ© mais ils ont choisi d’avoir un enfant par FIV. La raison ? ContrĂŽler les gĂȘnes de leur enfant Ă  naĂźtre. En effet, le mĂ©decin face aux embryons peut vous dire lesquels sont mĂąles, lesquels sont femelles ou encore lesquels ont des gĂȘnes endommagĂ©s. On parle ici de diagnostic prĂ©implantatoire, crĂ©Ă© au dĂ©part pour Ă©viter de transmettre des maladies gĂ©nĂ©tiques lors de FIV. Les mĂ©decins et chercheurs connaissent la dangerositĂ© de cette Ă©tape. En effet, avec les progrĂšs de la science, nous pourrions dĂ©cider non seulement du sexe de bĂ©bĂ©, mais de sa couleur de cheveux, d’yeux… Avoir un bĂ©bĂ© ne serait plus une aventure naturelle mais une expĂ©rience organisĂ©e et mesurĂ©e au chromosome prĂšs.

 

Un enfant sur mesure

On pourrait d’abord se dire que oui, c’est super un papa qui veut avoir des petites nĂ©nettes Ă  la maison ! En effet, Joe Francis le dit et le rĂ©pĂšte : « Nous avons choisi d’avoir des filles. Les gens comprendront enfin mon respect et mon admiration pour le sexe fĂ©minin ». Certes, on ne va pas le blĂąmer d’aimer ces merveilleuses crĂ©atures que nous sommes. Mais est-ce un argument suffisant pour choisir un bĂ©bĂ© et en refuser un autre ? Joe rajoute : « Nous voulions des filles en bonne santĂ© et exemptes de maladies gĂ©nĂ©tiques, c’est pourquoi nous avons choisi de faire une FIV ». La surprise de la naissance, la difficultĂ© de prĂ©voir si l’on va avoir une fille ou un garçon, font partie de la grossesse….

 

Un choix discutable

Attention, nous ne disons pas que Joe et Abbey sont ou vont ĂȘtre de mauvais parents ! Il nous semble simplement Ă©trange de vouloir contrĂŽler Ă  tout prix ce que sera bĂ©bĂ©. De plus, s’ils ont ici dĂ©cidĂ© du sexe de leurs enfants et de leur Ă©tat de santĂ©, le contrĂŽle s’arrĂȘte lĂ . Ils ne peuvent tout dominer chez bĂ©bĂ©. Que feront-ils plus tard si leur jumelles sont mauvaises en maths ou qu’elles veulent devenir romanciĂšres quand ils les espĂšrent astronautes ? Pas de sĂ©lection chromosomique Ă  ce niveau lĂ , enfin pas encore…. La nature nous a tous fait diffĂ©rents, pourquoi essayer de la contrĂŽler ? Pas un petit bout pareil, pas une grossesse identique, et c’est ça qu’on aime !

À lire absolument