En train de lire
Un commerçant sauve une maman et son bébé d’un incendie

Un commerçant sauve une maman et son bébé d’un incendie

Jeudi 10 janvier, à Comines, dans le Nord, Abdellah Haitouf, un commerçant qui exerce près de la gare, a sauvé une maman et son bébé d’un incendie. Alerté par une voisine, il a pu mettre la jeune femme et son enfant en sécurité avant que le pire ne se produise.

Une odeur de brûlé a alerté le commerçant

La semaine dernière, alors qu’il travaille dans sa viennoiserie, près de la gare de Comines, dans le Nord, Abdellah Haitouf voit une voisine alarmée arriver dans sa boutique. Elle lui explique qu’elle a senti une odeur de brûlé qu’il l’a inquiété. Le commerçant décide alors d’inspecter sa maison, mais n’y trouve rien de suspect. C’est en ressortant qu’il aperçoit de la fumée sortir du compteur électrique de la maison voisine. Il sait que cette dernière est occupée par une maman et son bébé. Le commerçant tambourine à la porte et tente d’appeler la jeune femme, mais il n’obtient aucune réponse. Le risque étant réel, il n’attend pas plus longtemps et défonce la porte, réveillant en sursaut la maman. Elle et son bébé étaient paisiblement endormis, alors que la maison était totalement enfumée. Abdellah Haitouf les fait immédiatement sortir et les met à l’abri.

Un geste héroïque

N’écoutant que son courage, le commerçant ne s’arrête pas là. Il voit que les flammes vont rapidement se propager, il va donc chercher l’extincteur de son magasin. Ne parvenant pas à s’en servir, il va demander celui d’un autre commerçant et cette fois, réussit à s’en servir et parvient à éteindre les flammes avant l’arrivée des pompiers. Interrogé par France Bleu Nord, Abdellah Haitouf a répondu humblement : « J’ai sauvé ma voisine et son enfant, car ils étaient en danger. Vous n’auriez pas fait la même chose à ma place ?« . En effet, il semble prendre son geste avec légèreté et est retourné travailler dès qu’il l’a pu, car il avait « beaucoup de clients« . La jeune maman s’est aussi confiée à France Bleu Nord : « Je lui dois probablement ma vie et celle de mon bébé. Je l’ai vu courir partout… À 10 minutes près, tout aurait pu brûler. »

Voir Aussi

Une histoire qui s’est heureusement très bien terminée. Abdellah Haitouf continue de recevoir des félicitations de la part de ses clients, alors que son histoire est relayée par la presse.