Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Un commerçant sauve une maman et son bĂ©bĂ© d’un incendie

Un commerçant sauve une maman et son bĂ©bĂ© d’un incendie

Jeudi 10 janvier, Ă  Comines, dans le Nord, Abdellah Haitouf, un commerçant qui exerce prĂšs de la gare, a sauvĂ© une maman et son bĂ©bĂ© d’un incendie. AlertĂ© par une voisine, il a pu mettre la jeune femme et son enfant en sĂ©curitĂ© avant que le pire ne se produise.

Une odeur de brûlé a alerté le commerçant

La semaine derniĂšre, alors qu’il travaille dans sa viennoiserie, prĂšs de la gare de Comines, dans le Nord, Abdellah Haitouf voit une voisine alarmĂ©e arriver dans sa boutique. Elle lui explique qu’elle a senti une odeur de brĂ»lĂ© qu’il l’a inquiĂ©tĂ©. Le commerçant dĂ©cide alors d’inspecter sa maison, mais n’y trouve rien de suspect. C’est en ressortant qu’il aperçoit de la fumĂ©e sortir du compteur Ă©lectrique de la maison voisine. Il sait que cette derniĂšre est occupĂ©e par une maman et son bĂ©bĂ©. Le commerçant tambourine Ă  la porte et tente d’appeler la jeune femme, mais il n’obtient aucune rĂ©ponse. Le risque Ă©tant rĂ©el, il n’attend pas plus longtemps et dĂ©fonce la porte, rĂ©veillant en sursaut la maman. Elle et son bĂ©bĂ© Ă©taient paisiblement endormis, alors que la maison Ă©tait totalement enfumĂ©e. Abdellah Haitouf les fait immĂ©diatement sortir et les met Ă  l’abri.

Un geste héroïque

N’écoutant que son courage, le commerçant ne s’arrĂȘte pas lĂ . Il voit que les flammes vont rapidement se propager, il va donc chercher l’extincteur de son magasin. Ne parvenant pas Ă  s’en servir, il va demander celui d’un autre commerçant et cette fois, rĂ©ussit Ă  s’en servir et parvient Ă  Ă©teindre les flammes avant l’arrivĂ©e des pompiers. InterrogĂ© par France Bleu Nord, Abdellah Haitouf a rĂ©pondu humblement : « J’ai sauvĂ© ma voisine et son enfant, car ils Ă©taient en danger. Vous n’auriez pas fait la mĂȘme chose Ă  ma place ?« . En effet, il semble prendre son geste avec lĂ©gĂšretĂ© et est retournĂ© travailler dĂšs qu’il l’a pu, car il avait « beaucoup de clients« . La jeune maman s’est aussi confiĂ©e Ă  France Bleu Nord : « Je lui dois probablement ma vie et celle de mon bĂ©bĂ©. Je l’ai vu courir partout
 À 10 minutes prĂšs, tout aurait pu brĂ»ler. »

Une histoire qui s’est heureusement trĂšs bien terminĂ©e. Abdellah Haitouf continue de recevoir des fĂ©licitations de la part de ses clients, alors que son histoire est relayĂ©e par la presse.



À lire absolument