Un bébé peut exprimer ses doutes dès l’âge de 20 mois

« Petits pois ou purée de carottes ? Mmmhh je ne me souviens plus de ce que je préfère… » À 20 mois un bébé ne parle pas encore très bien pour exprimer ses doutes. Et pourtant, c’est à partir de cet âge-là que bébé commence à émettre des incertitudes et qu’il les évaluera. Et s’il n’utilisera pas la parole, il s’exprimera par des gestes. C’est, du moins, ce qu’a révélé une étude menée par une équipe française du Laboratoire de sciences cognitives et psycholinguistiques (CNRS/ENS/EHESS) et publiée dans la revue scientifique américaine Proceedings of the National Academy of Sciences.

Le principe de métacognition

La métacognition, c’est avoir « des pensées sur ses propres pensées ». Elle survient souvent lorsqu’on a un problème à résoudre et qu’on doit y faire face.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont alors évalué des bébés âgés de 20 mois. Ces derniers devaient alors retenir l’emplacement d’un jouet dans l’une des deux boîtes qui étaient toutes les deux placées juste devant lui. Entre 3 et 12 secondes plus tard, les petits bouts devaient alors désigner du doigt dans quelle boîte le jouet en question était caché. Mais par moment, les scientifiques l’avaient caché derrière un rideau… Une énigme impossible à résoudre dans ce cas-là pour bébé !

Résultat ? La plupart du temps, les enfants ont demandé de l’aide en regardant leur interlocuteur, afin d’éviter de désigner la mauvaise boîte. Bébé pourrait donc savoir qu’il a des doutes et à quel degré mais aussi se faire comprendre, sans pour autant parler.


Bon, vous les mamans, ça ne vous étonnera pas, hein ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire