Quelles sont les trois choses que bébé apprend dans le ventre de sa maman ?

Vous pensiez que l’apprentissage de bébé se déroulait durant ses premières années de vie ? Détrompez-vous ! Selon plusieurs études scientifiques publiées par le site britannique de la BBC, in utero, bébé apprendrait le goût, le vocabulaire, mais aussi à développer son ouïe.

L’apprentissage du goût

En général, les affinités culinaires de bébé commencent lors de la diversification alimentaire, lorsque notre petit bout a entre 6 et 8 mois. Mais selon l’équipe de chercheurs du Professeur Peter Hepper issu de la Queen’s University Belfast située en Irlande du Nord, l’apprentissage du goût chez bébé débuterait dans le ventre de sa mère. Pour cette étude, il a demandé à des futures mamans de manger de l’ail durant leur grossesse, mais aussi de boire du jus de carotte. Lorsque les bébés de ce groupe de 33 mamans ont atteint l’âge de 5 et 6 mois, les chercheurs irlandais ont souhaité tester leurs goûts. Résultat ? Ces bébés aimaient l’ail mais aussi le jus de carotte. Pour le Pr. Peter Hepper, il est possible que les différents goûts passent dans le liquide amniotique ou dans le sang, et que bébé commence à les expérimenter alors qu’il est encore dans le ventre de sa maman.

L’apprentissage du vocabulaire

Bébé sait-il parler dès sa venue au monde ? Non bien entendu, mais nos petits bouts, in utero, sont déjà initiés au langage selon la psychologue Athena Vouloumanos, qui enseigne à l’université de New York. En effet, selon elle, parler à bébé in utero l’aiderait à apprendre du vocabulaire. Pour cela, elle a comparé les réactions de plusieurs nourrissons à la parole et aux sons émis par des adultes. La psychologue a remarqué que les bébés savent faire la différence entre leur langue maternelle et une autre, mais sont aussi plus attentifs à la personne qui parle leur langue maternelle. À la BBC, elle a déclaré : « Les bébés de parents anglais qui entendent parler anglais prendront plus de plaisir à entendre cette langue que du français ». 

Voir Aussi

Le développement de l’ouïe

Et pour montrer que nos tout-petits sont très attentifs aux sons, une autre étude a été réalisée par un groupe de scientifiques tous finlandais. Pour cela, ils ont réalisé une expérience avec deux groupes de plusieurs femmes enceintes. Dans le premier groupe, les futures mamans écoutaient des berceuses régulièrement et dans le second pas du tout. Après la venue au monde des bébés, les chercheurs ont voulu savoir si la musique pouvait avoir un impact sur ces petits bouts. Et il semblerait que oui. Les bébés du premier groupe étaient très attentifs aux mélodies, tandis que ceux du deuxième groupe, non. Et si on chantait nos chansons préférées à notre petit bout pour qu’il apprécie la musique ? Ce que vous faites peut-être déjà les amies ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire