Né grand prématuré, un petit bout fête son première anniversaire

C’est l’histoire incroyable du petit Jett, qui vient de célébrer son premier anniversaire. Ce petit bout est né grand prématuré à 25 semaines.

Un accouchement très précoce

L’année dernière, Mhairy, la maman, perd les eaux alors qu’elle n’est enceinte que d’une vingtaine de semaines. Malgré les avertissements des médecins qui la mettent en garde d’une fausse couche, elle refuse d’interrompre sa grossesse, pour donner naissance à son fils au bout de la 25e semaine. En effet, la pression médicale ne lui suffira pas pour procéder à une Interruption volontaire de grossesse. Mhairy est convaincue que son fils est en bonne santé et pourra vivre comme les autres bébés.

La maman rapporte auprès de journal britannique Metro que « les médecins ne le voyaient pas comme un enfant mais seulement comme un fœtus sans vie. Face à ces affirmations, j’étais dévastée ».

Après avoir perdu des eaux, le petit Jette est donc resté près de 5 semaines supplémentaire au chaud dans le ventre de sa maman avant de naître. Mais l’accouchement a tout de même eu lieu au bout de la 25e semaine. Celui-ci a été du à une rupture précoce de la membrane censée retenir les eaux du placenta supposées s’écouler seulement quand l’accouchement arrive à terme.

 
jett

 

Quatre mois passé en couveuse pour le petit Jett

Malgré un accouchement très précoce pour cette maman, ce dernier s’est déroulé sans encombre le 9 décembre 2013, à l’hôpital Quenne Alexandra de Portsmouth (Angleterre). Jett pèse alors 600 grammes et est immédiatement mis en couveuse.

Il passera des mois à l’hôpital avec une machine respiratoire et attrapera malheureusement la jaunisse. Il survivra malgré les risque de dommages cérébraux et des poumons dont la formation n’était pas terminée à sa naissance. C’est tout de même 3 semaines avant la date prévue pour sa naissance, le 24 mars, que Jett rentrera chez lui, le 5 mars 2014. C’est donc au mois de mars 2015 que le petit Jett fête officiellement son premier anniversaire, mars étant le moi où il a pu enfin découvrir sa maison, accompagné de papa et maman !

« Je savais qu’il était très fragile. j’attendais qu’il se passe la pire chose prédite par les médecins, mais cela n’est jamais arrivée et je ne regrette pas de m’être écouté aujourd’hui », explique la maman.


Voilà une entrée dans la vie très éprouvante pour ce petit bonhomme qui peut être fier de lui d’avoir enduré tout cela. Et le meilleur pour la fin ? Jett est aujourd’hui en très bonne santé !

Une très belle histoire qui pourra donner du courage aux autres parents qui connaissent ces premiers mois de vie difficile pour leurs enfants nés prématurés.

 

jet

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire