Pour immortaliser l’allaitement sur leur corps, ces mamans ont choisi de se faire tatouer

Certaines d’entre nous ont peut-être fait tatouer sur leurs corps, un dessin, une citation, un signe, le visage d’un proche ou autres…. Ici, ces mères ont choisi quant à elles de se faire tatouer une scène représentant une maman en train d’allaiter leur petit. Ces tatouages représentent ainsi, pour ces mamans, le lien mère-enfant qui se tisse grâce à l’allaitement. Pour certaines d’entre elles, il symbolise aussi les difficultés qu’elles ont vécues pendant cette période parfois difficile pour elles. Sur Instagram, on a retrouvé certaines de ces mamans qui ont choisi d’exposer et de partager ce tatouage important pour elles, grâce au #breastfeedingtattoo. Le site web communautaire Babble a d’ailleurs pu interroger ces mères sur les raisons qui les ont poussées à faire ce tatouage.

Pourquoi faire un tatouage représentant l’allaitement ?

Une maman nommée Brenna a indiqué au site web Babble qu’elle avait voulu se faire tatouer après avoir atteint son objectif de trois mois d’allaitement. « Mon fils et moi avons eu des débuts difficiles avec l’allaitement et je voulais un tatouage pour commémorer les obstacles que nous avons surmontés », a déclaré cette dernière. Finalement Brenna a même continué à donner le sein à son fils pendant 22 mois. Elle qualifie ainsi cette expérience comme l’ « une des plus grandes réalisations » de sa vie.

tatouage allaitement 01

Une autre maman, prénommée Kristina, a expliqué que les médecins lui avaient dit qu’elle n’aurait jamais d’enfants à cause de soucis médicaux. Pour elle, la naissance de son fils relevait donc du miracle. De plus, elle a toujours su qu’elle voulait allaiter, mais cela a été un parcours semé d’embûches. « Mon lait est arrivé très tard », explique-t-elle. « Mon fils avait des problèmes de succion et mon approvisionnement en lait en a souffert ». Finalement, elle est parvenu à donner la tétée à son fils tout en complétant avec du lait maternel de donneuses et du lait infantile. Son fils a maintenant 27 mois . « J’ai eu ce tatouage pour me rappeler comment nous avons travaillé dur pour réussir l’allaitement« , a confié Kristina.

tatouage allaitement 02

Karen Walsh, consultante en lactation et membre de la Leche League, a indiqué au site Babble que son tatouage signifie beaucoup pour elle, à la fois personnellement et professionnellement. Il lui permet de se rappeler de toutes les mamans qu’elle a aidées à allaiter. Le tatouage est pour elle un moyen d’ « immortaliser l’allaitement sur son corps » et de le normaliser.

tatouage allaitement 06
Kali, une autre maman, a confié à Babble qu’elle a donné la tétée à son fils pendant trois ans et demi et qu’elle allaite actuellement sa fille de 2 ans. Pour elle, l’allaitement est « juste la plus belle chose que j’ai pu faire pour mes enfants et pour moi ». Elle est également photographe et travaille avec des mères qui donnent aussi le sein à leurs enfants.

tatouage allaitement 03

Pour Amie, son tatouage représente la relation qu’elle a avec son fils. Mais c’est encore plus que ça pour elle : « Je pense aussi que c’est un symbole de force et d’autodétermination », a avoué la maman.

tatouage allaitement 04
Enfin, Brittany raconte que lorsqu’elle a eu son premier enfant, elle ne savait pas grand chose au sujet de l’allaitement maternel. Du coup, elle a abandonné l’idée de lui donner le sein peu de temps après avoir commencé. Puis, quand elle a eu son deuxième enfant, elle a souhaité lui donner la tétée. « Le lien que j’ai eu avec elle grâce à l’allaitement maternel a été le sentiment le plus puissant que je n’ai jamais eu », a déclaré Brittany. « Demain, cela fera 8 mois que je l’allaite et je voulais juste quelque chose de beau pour rendre hommage à cela », a-t-elle ajouté.


tatouage allaitement 05

Se faire tatouer pendant l’allaitement est-il risqué ?

Avoir un tatouage n’a pas d’impact sur l’allaitement d’après la Leche League mais il vaut mieux éviter de se faire tatouer pendant la période d’allaitement, étant donné le risque possible de réaction aux produits ou de surinfection.

 

 



Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire