Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Pourquoi un supermarchĂ© interdit une mĂšre de nourrir son bĂ©bĂ© au biberon ?

Pourquoi un supermarché interdit une mÚre de nourrir son bébé au biberon ?

Il n’est pas rare de voir des supermarchĂ©s ou autres restaurants refuser une mĂšre qui allaite son bĂ©bĂ© en public. Et malheureusement de nombreuses mamans ont en fait les frais. Mais refuser qu’une mĂšre donne le biberon Ă  son bĂ©bĂ©, jamais. Et pourtant, Jessica Calce, une jeune mĂšre canadienne a vĂ©cu cette expĂ©rience, jeudi 14 juillet dernier alors qu’elle faisait ses courses dans un supermarchĂ© au QuĂ©bec.

Quand bĂ©bĂ© a faim, il le fait savoir. Et maman n’a pas d’autre choix que de satisfaire les besoins de son enfant. C’est donc tout naturellement que Jessica Calce s’est dirigĂ©e vers les caisses afin de demander Ă  une employĂ©e du magasin si elle pouvait nourrir son bĂ©bĂ© ici. Contre toute attente, cette derniĂšre a tout bonnement refusĂ© ! OutrĂ©e par cette rĂ©ponse, la jeune maman a souhaitĂ© s’expliquer au mĂ©dia canadien Global News : « Je n’allais mĂȘme pas allaiter. De toute façon, je n’avais mĂȘme pas Ă  prĂ©ciser comment j’allais nourrir mon fils parce que l’allaitement, comme le biberon, est un droit humain et on a le droit de le faire. »

Il s’agirait d’un simple malentendu

Mais pour StĂ©phane Gibeau, directeur des opĂ©rations commerciales du supermarchĂ©, il ne s’agirait lĂ  que d’un simple malentendu entre l’employĂ©e et la cliente. En effet, interviewĂ© par Global News, il a dĂ©clarĂ© : « Nous n’avons pas de politique particuliĂšre concernant l’alimentation des enfants dans nos supermarchĂ©s. La satisfaction du client est notre prioritĂ© numĂ©ro 1 dans tous nos magasins et tous nos employĂ©s en sont conscients. »Â Mais Jessica Calce ne partage pas du tout la mĂȘme opinion, et pour elle il est bel et bien question d’une forme de discrimination.

Pour la jeune maman, nourrir son bĂ©bĂ© en public ne devrait plus faire polĂ©mique de nos jours, elle maintient que cela n’est pas du tout correct. Selon le mĂ©dia canadien, l’employĂ©e du supermarchĂ© n’a pas Ă©tĂ© sanctionnĂ©e suite à cette histoire. Toutefois, StĂ©phane Gibeau a pris le temps d’Ă©noncer ce qui aurait dĂ» se passer : « amener la maman dans une arriĂšre-salle, pour qu’elle puisse nourrir confortablement son bĂ©bĂ© ». Mais ce qui est fait est fait. Et pour Jessica Calce il est bien trop tard, pour elle, hors de question de remettre les pieds dans ce supermarchĂ© ! Et vous les amies, comment auriez-vous rĂ©agi ?

À lire absolument

Laisser un commentaire