Suite à sa grossesse, elle est devenue accro aux… éponges !

Lyndsey Woodward s’est confiée sur son étrange addiction au Mirror online. Cette mère de deux enfants ne peut résister à mâcher des éponges depuis sa première grossesse. Elle pensait que cette fringale inhabituelle allait passer une fois qu’elle aurait accouché mais il n’en est rien. La jeune femme mâche des éponges tous les jours et ce depuis sept ans.

Alors qu’elle tombe enceinte de sa fille Caitlyn en 2008, Lyndsey souffre d’hyperémèse gravidique, trouble qui lui cause de violentes nausées qui l’empêche de boire et manger. La jeune femme raconte comment cette habitude bizarre est apparue dans sa vie: « Je travaillais à mi-temps dans une droguerie. Après mon travail j’ai acheté des éponges mais comme j’avais les mains pleines, j’ai attrapé un paquet d’éponges avec ma bouche. »

Et c’est là que tout a commencé, comme elle le confie: « J’avais l’impression de manger quelque chose qui avait beaucoup de goût. Quand je suis rentrée chez moi, j’ai pris un bain et j’ai commencé à tremper l’éponge et à me mettre à la mâcher. »

lyndsey sourire

« La seule façon de me sentir mieux »

Plus étonnant encore Lyndsey raconte que mâcher des éponges lui a fait beaucoup de bien: « Je n’ai pas arrêté de tremper l’éponge et une fois qu’elle s’est disloquée, ça m’a ennuyée et je suis donc sortie du bain. J’ai eu l’impression que c’était la seule façon de me sentir mieux. » 

La britannique explique que toutes les éponges lui font cet effet mais qu’elle enlève la partie verte avant de les mâcher. Elle a également une préférence pour celles qui sont vendues par pack de 20.

Très addict, elle ajoute: « Si je vois un pack dans un magasin, je prends une éponge et je la mâche jusqu’à que j’arrive chez moi. »

 

eponges

« Je pensais que cette phase allait s’arrêter après la naissance de ma fille »

Les envies d’éponges de Lyndsey sont très fréquentes et la jeune femme a un vrai rituel à faire avant de les mâcher: « Je dois d’abord les laver soigneusement et ensuite je les trempe dans de l’eau chaude et je les mâche jusqu’à leur dislocation. Je n’avale pas les morceaux. »

Consciente de l’étrangeté de cette habitude, Lyndsey regrette l’ampleur que ces éponges ont pris dans sa vie: « Je pensais vraiment qu’après la naissance de ma fille, cette phase idiote prendrait fin, mais malheureusement non. » Durant sa grossesse, la jeune maman de 26 ans mâchait environ 20 éponges par semaine, un budget qui revenait à près de 300 euros par mois.

lyndsey


Son mari s’est habitué

L’entourage de Lyndsey est un peu dubitatif quant à cette envie peu courante: « David, mon mari, s’est habitué maintenant. Il me donne une éponge dès que je prends un bain. Je ne laisse pas mes enfants me regarder en train de les mâcher, j’ai peur qu’ils fassent pareil. »

Malgré tout, la mère de famille ne compte pas laisser tomber ses éponges puisqu’elle déclare: « Ma mère dit que je suis bizarre mais ça m’est égal car c’est quelque chose que j’aime faire. Je suis heureuse de mâcher des éponges, ça ne m’effraie pas du tout. C’est devenu si normal sept ans après. »

Il est important de noter que les éponges ne sont pas comestibles et que cette habitude peut être la conséquence d’un trouble de Pica, une maladie qui pousse certains adultes et enfants à vouloir manger des objets non destinés à l’alimentation. Si c’est votre cas et que ces envies se prolongent, nous vous conseillons de consulter votre médecin.

 

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire