Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » La rencontre entre ces frĂšres jumeaux est particuliĂšrement Ă©mouvante

La rencontre entre ces frĂšres jumeaux est particuliĂšrement Ă©mouvante

©Mason & Hawk/Facebook

VoilĂ  une photo qui en dit beaucoup
 On parle souvent de la relation des jumeaux comme Ă©tant une relation privilĂ©giĂ©e, trĂšs complice, insaisissable. AprĂšs tout, ils ont dĂ©jĂ  vĂ©cu neuf mois ensemble avant de vous rencontrer vous. Pour Mason et Hawk, des jumeaux nĂ©s le 18 aoĂ»t dernier à l’University of Florida Health Shands Hospital, en Floride aux États-Unis, leur premiĂšre rencontre si particuliĂšre et Ă©mouvante a Ă©tĂ© immortalisĂ©e par leurs parents


La Terre entiĂšre est tombĂ©e amoureuse de ces jumeaux aprĂšs avoir dĂ©couvert ce clichĂ©, postĂ© sur la page Facebook crĂ©Ă©e par leurs parents, Brandy Guettler et Tommy Buchmeyer, et baptisĂ©e « Mason & Hawk ». On voit ces deux petits bouts, en train de se faire un cĂąlin : le petit Mason sourit dĂšs qu’il sent la prĂ©sence de son frĂšre. La photo a Ă©tĂ© prise 11 jours aprĂšs leur naissance, indique le couple de parents, en lĂ©gende sur la photo. C’était la premiĂšre fois qu’ils se touchaient, et chaque fois que Mason sentait Hawk, il tendait le bras et affichait un grand sourire.

Une maladie rare détectée chez Hawk


Malheureusement, Ă  leur naissance, les mĂ©decins ont dĂ©tectĂ© une maladie chez le petit Hawk. Une hernie diaphragmatique congĂ©nitale (CDH), est un dĂ©faut postĂ©ro-latĂ©ral du diaphragme permettant le passage des viscĂšres abdominales dans le thorax, entraĂźnant une insuffisance respiratoire et une hypertension pulmonaire persistante avec une haute mortalitĂ©, selon la dĂ©finition d’Orpha. Une maladie rare qui touche en moyenne 1 Ă  5 naissances sur 10 000.

Sur la page Facebook, les parents ont alors mis tous les jours des nouvelles de leur petit bout
 Mais malheureusement, hier, mercredi 7 septembre dernier, le petit est dĂ©cĂ©dĂ© de sa maladie. Les parents ont Ă©crit : « Il est parti paisiblement et nous savons qu’il ne souffre plus. S’il vous plaĂźt, donnez-nous un peu de temps pour pleurer et pour essayer de commencer le processus de guĂ©rison ». Une vague de soutien s’est alors formĂ©e sur la page du rĂ©seau sociale, afin de prĂ©senter leurs condolĂ©ances Ă  cette petite famille. Nous leur prĂ©sentons Ă  notre tour



jumeaux-Hawk-et-Mason-bebe-sourire-post-facebook-adorable


À lire absolument