Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » La rencontre entre ces frĂšres jumeaux est particuliĂšrement Ă©mouvante

La rencontre entre ces frĂšres jumeaux est particuliĂšrement Ă©mouvante

©Mason & Hawk/Facebook

VoilĂ  une photo qui en dit beaucoup… On parle souvent de la relation des jumeaux comme Ă©tant une relation privilĂ©giĂ©e, trĂšs complice, insaisissable. AprĂšs tout, ils ont dĂ©jĂ  vĂ©cu neuf mois ensemble avant de vous rencontrer vous. Pour Mason et Hawk, des jumeaux nĂ©s le 18 aoĂ»t dernier à l’University of Florida Health Shands Hospital, en Floride aux États-Unis, leur premiĂšre rencontre si particuliĂšre et Ă©mouvante a Ă©tĂ© immortalisĂ©e par leurs parents…

La Terre entiĂšre est tombĂ©e amoureuse de ces jumeaux aprĂšs avoir dĂ©couvert ce clichĂ©, postĂ© sur la page Facebook crĂ©Ă©e par leurs parents, Brandy Guettler et Tommy Buchmeyer, et baptisĂ©e « Mason & Hawk ». On voit ces deux petits bouts, en train de se faire un cĂąlin : le petit Mason sourit dĂšs qu’il sent la prĂ©sence de son frĂšre. La photo a Ă©tĂ© prise 11 jours aprĂšs leur naissance, indique le couple de parents, en lĂ©gende sur la photo. C’Ă©tait la premiĂšre fois qu’ils se touchaient, et chaque fois que Mason sentait Hawk, il tendait le bras et affichait un grand sourire.

Une maladie rare dĂ©tectĂ©e chez Hawk…

Malheureusement, Ă  leur naissance, les mĂ©decins ont dĂ©tectĂ© une maladie chez le petit Hawk. Une hernie diaphragmatique congĂ©nitale (CDH), est un dĂ©faut postĂ©ro-latĂ©ral du diaphragme permettant le passage des viscĂšres abdominales dans le thorax, entraĂźnant une insuffisance respiratoire et une hypertension pulmonaire persistante avec une haute mortalitĂ©, selon la dĂ©finition d’Orpha. Une maladie rare qui touche en moyenne 1 Ă  5 naissances sur 10 000.

Sur la page Facebook, les parents ont alors mis tous les jours des nouvelles de leur petit bout… Mais malheureusement, hier, mercredi 7 septembre dernier, le petit est dĂ©cĂ©dĂ© de sa maladie. Les parents ont Ă©crit : « Il est parti paisiblement et nous savons qu’il ne souffre plus. S’il vous plaĂźt, donnez-nous un peu de temps pour pleurer et pour essayer de commencer le processus de guĂ©rison ». Une vague de soutien s’est alors formĂ©e sur la page du rĂ©seau sociale, afin de prĂ©senter leurs condolĂ©ances Ă  cette petite famille. Nous leur prĂ©sentons Ă  notre tour…

jumeaux-Hawk-et-Mason-bebe-sourire-post-facebook-adorable

À lire absolument