Rebecca, sauvée de l’anorexie grâce à son bébé

Vaincre l’anorexie, sortir de cette infernale spirale qui la détruisait, trouver la force de se battre pour la vaincre… Dans le cas de Rebecca, c’est un être très important qui l’a sauvé : sa grossesse. Attendre un enfant, sa petite fille, l’a sauvé de cette maladie.

 

Rebecca a témoigné de son combat contre l’anorexie en se confiant notamment au journal britannique le Daily Mail. Devenue anorexique à l’âge de 14 ans, la jeune fille prenait trois bols de céréales par jour, en plus du sport intensif qu’elle pratiquait quotidiennement. Pompes, séances d’athlétisme, elle ne s’arrête jamais. Ses camarades lui ont en effet parlé d’un fameux régime à l’époque le régime Spécial K. L’adolescente le suit alors, ces amies quant à elles oublient assez vite cette idée mais malheureusement Rebecca elle, tombe une véritable spirale infernale qui la mène à l’anorexie. A 20 ans, Rebecca ne pesait que 25 kilos. Sa mère, qui apprend sa maladie, la fait hospitaliser. Petit à petit, Rebecca est encore très mince certes, mais elle se reconstruit au fur et à mesure et trouve un travail. Elle rencontre même l’amour, Raf, un garçon de son âge. Ils se marient alors quelques années plus tard.

 

Elle qui se croyait stérile, apprend une magnifique nouvelle en mai 2013 : elle est enceinte. Elle qui pensait que sa maladie l’empêchait d’avoir un bébé. Rebecca prend du poids et elle s’inquiète puis se rend compte qu’il sera nécessaire qu’elle grossisse si elle veut garder cet enfant, son enfant.

 


Aujourd’hui âgée de 22 ans, elle pèse 50 kilos et a mis au monde un bébé en parfaite santé. Même si l’anorexie l’a privé d’une adolescence normale, elle peut désormais vivre une vie paisible avec sa petite famille. « Il y a quatre ans, je n’aurais jamais pu imaginer devenir mère et ne plus me soucier de mon poids », explique cette dernière. « Ma priorité maintenant, c’est d’être une bonne mère et ça passe par être aussi saine que possible », a t-elle confié au Daily Mail.

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire