Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Un programme unique testé pour faire diminuer le taux de césarienne

La césarienne est aujourd’hui une opération complètement contrôlée par les médecins avec des risques d’infection minimes. Néanmoins, l’Organisation Mondiale de la Santé considère qu’au delà de 15% de femmes opérées par césarienne, l’opération pourrait être plus dangereuse que bénéfique car il existe tout de même des risques… De plus, la pratique d’une césarienne reste le signe que l’accouchement ne se passe pas tout à fait comme prévu. Un hôpital canadien de la ville de Cowansville est en ce moment sur le devant de la scène pour avoir réussi à réduire son taux de pratique de césarienne à 12%. Mais comment ont-ils réussi à faire baisser ce pourcentage ?

 

Un projet unique en Amérique du nord

L’hôpital de Cowansville fait partie de « l’Initiative internationale pour la naissance MèrEnfant ». Il est le seul hôpital d’Amérique du Nord à avoir obtenu ce statut. Mais que signifie cette appellation ? Que l’hôpital de Cowansville répond à des normes pour ses patientes. Il a été prouvé qu’il aide et qu’il soutient la mère dans le choix de l’accouchement physiologique. Le processus met en place un accompagnement de la maman tout au long de se grossesse pour qu’elle se sente en confiance et que le jour de la venue au monde de son bébé se déroule à merveille. C’est avec ces méthodes que le service obstétrique réussit à faire considérablement diminuer le taux de césarienne de son établissement. Lorsque plusieurs hôpitaux québécois ont plus de 25% d’accouchements par césarienne, l’hôpital de Cowansville n’a en effet déclaré que 12% de césarienne pour cette année.

 

La réussite par le bonheur et l’attention

« Ce n’est pas tant le taux de césarienne qu’on vise. Mais les gens ont l’air plus contents », explique Mme Charest, coordonnatrice des programmes périnatalité petite enfance de l’hôpital.
Ce dernier dispense par exemple 8 heures de cours pour futurs parents, entièrement élaborés par le personnel de l’hôpital. Il ne s’agit pas seulement d’y apprendre à souffler ou de se préparer pour le jour de l’accouchement, mais véritablement d’apprendre des choses importantes sur l’accouchement. La montée de la douleur, les interventions médicales possibles, leur déroulement et leurs conséquences… Les mamans sont au courant de tout. L’hôpital comporte également 12 chambres individuelles avec des salles de bain personnelles et met un point d’honneur à encourager les mère au « peau à peau » avec bébé. Tout est mis en place pour mettre les mamans en confiance. Avec ses 900 accouchements par an, l’hôpital de Cowansville fait évoluer les mœurs par un grand respect de la mère.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire