Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Un programme unique testĂ© pour faire diminuer le taux de cĂ©sarienne

Un programme unique testé pour faire diminuer le taux de césarienne

La cĂ©sarienne est aujourd’hui une opĂ©ration complĂštement contrĂŽlĂ©e par les mĂ©decins avec des risques d’infection minimes. NĂ©anmoins, l’Organisation Mondiale de la SantĂ© considĂšre qu’au delĂ  de 15% de femmes opĂ©rĂ©es par cĂ©sarienne, l’opĂ©ration pourrait ĂȘtre plus dangereuse que bĂ©nĂ©fique car il existe tout de mĂȘme des risques… De plus, la pratique d’une cĂ©sarienne reste le signe que l’accouchement ne se passe pas tout Ă  fait comme prĂ©vu. Un hĂŽpital canadien de la ville de Cowansville est en ce moment sur le devant de la scĂšne pour avoir rĂ©ussi Ă  rĂ©duire son taux de pratique de cĂ©sarienne Ă  12%. Mais comment ont-ils rĂ©ussi Ă  faire baisser ce pourcentage ?

 

Un projet unique en Amérique du nord

L’hĂŽpital de Cowansville fait partie de « l’Initiative internationale pour la naissance MĂšrEnfant ». Il est le seul hĂŽpital d’AmĂ©rique du Nord Ă  avoir obtenu ce statut. Mais que signifie cette appellation ? Que l’hĂŽpital de Cowansville rĂ©pond Ă  des normes pour ses patientes. Il a Ă©tĂ© prouvĂ© qu’il aide et qu’il soutient la mĂšre dans le choix de l’accouchement physiologique. Le processus met en place un accompagnement de la maman tout au long de se grossesse pour qu’elle se sente en confiance et que le jour de la venue au monde de son bĂ©bĂ© se dĂ©roule Ă  merveille. C’est avec ces mĂ©thodes que le service obstĂ©trique rĂ©ussit Ă  faire considĂ©rablement diminuer le taux de cĂ©sarienne de son Ă©tablissement. Lorsque plusieurs hĂŽpitaux quĂ©bĂ©cois ont plus de 25% d’accouchements par cĂ©sarienne, l’hĂŽpital de Cowansville n’a en effet dĂ©clarĂ© que 12% de cĂ©sarienne pour cette annĂ©e.

 

La rĂ©ussite par le bonheur et l’attention

« Ce n’est pas tant le taux de cĂ©sarienne qu’on vise. Mais les gens ont l’air plus contents », explique Mme Charest, coordonnatrice des programmes pĂ©rinatalitĂ© petite enfance de l’hĂŽpital.
Ce dernier dispense par exemple 8 heures de cours pour futurs parents, entiĂšrement Ă©laborĂ©s par le personnel de l’hĂŽpital. Il ne s’agit pas seulement d’y apprendre Ă  souffler ou de se prĂ©parer pour le jour de l’accouchement, mais vĂ©ritablement d’apprendre des choses importantes sur l’accouchement. La montĂ©e de la douleur, les interventions mĂ©dicales possibles, leur dĂ©roulement et leurs consĂ©quences… Les mamans sont au courant de tout. L’hĂŽpital comporte Ă©galement 12 chambres individuelles avec des salles de bain personnelles et met un point d’honneur Ă  encourager les mĂšre au « peau Ă  peau » avec bĂ©bĂ©. Tout est mis en place pour mettre les mamans en confiance. Avec ses 900 accouchements par an, l’hĂŽpital de Cowansville fait Ă©voluer les mƓurs par un grand respect de la mĂšre.

À lire absolument