Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Savez-vous quelle est la premiĂšre cause de mortalitĂ© chez l’enfant ?

Savez-vous quelle est la premiĂšre cause de mortalitĂ© chez l’enfant ?

Vous souvenez-vous de la vidĂ©o que l’on avait partagĂ©e avec vous, qui dĂ©voilait un petit bout de 2 ans, sauvant la vie de son frĂšre jumeau coincĂ© sous une commode ? Il s’agissait lĂ  d’un accident domestique. En effet, selon le dernier bulletin Ă©pidĂ©miologique hebdomadaire (BEH) de l’Institut de veille sanitaire (InVs), les accidents de la vie courante (AcVc) sont la cause premiĂšre de dĂ©cĂšs chez les enfants ĂągĂ©s entre 1 et 14 ans en France.

Chute, noyade, intoxication… Il existe diffĂ©rents mais nĂ©anmoins dangereux, accidents domestiques. Dans ce rapport publiĂ© par l’Invs le 10 janvier dernier, on apprend que les AcVc, regroupant les accidents domestiques, scolaires, de sports, de loisirs, etc, sont Ă  l’origine de 21% des dĂ©cĂšs des enfants ĂągĂ©s entre 1 et 4 ans, mais aussi de 13% des enfants ĂągĂ©s entre 5 et 14 ans, en 2012. On remarque alors que l’accident le plus courant chez les moins de 25 ans est la noyade, comptabilisant 137 dĂ©cĂšs d’enfants… La suffocation se trouve en deuxiĂšme position pour les 1 Ă  4 ans (en effet, chez les bĂ©bĂ©s ĂągĂ©s de moins de 1 ans, 6 cas sur 10 sont dus Ă  l’Ă©touffement), suivis du feu pour les 5-14 et enfin de l’intoxication pour les jeunes de 15 Ă  24 ans.

Des petits bonhommes plus casse-cou que les petites filles

Selon le bilan, on remarque Ă©galement que ce sont les plus petits garçons qui sont victimes du plus grand nombre d’accidents domestiques, en comparaison des petites filles. En effet, pour la catĂ©gorie des petits ĂągĂ©s entre 5 et 14 ans, 55 AcVc ont touchĂ© des garçons, contre 25 pour les petites choupettes. Des garçons plus casse-cou que les filles, et qui prennent plus de risques ? Probablement…

Bien que tout cela vient nous mettre le moral au plus bas, sachons toutefois que le nombre de dĂ©cĂšs par AcVc chez nos petits est en baisse ! Eh oui, selon le rapport, le taux de mortalitĂ© causĂ© par les accidents domestiques a diminuĂ© de 5,4% chez les moins de 15 ans. Pour les auteurs de l’Ă©tude, le fait d’avoir mis en place des campagnes de prĂ©vention a un rapport avec cette baisse considĂ©rable : « La baisse des dĂ©cĂšs par AcVc chez les enfants pourrait ĂȘtre attribuĂ©e en partie, et sans qu’aucune mesure de leur efficacitĂ© ait Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e, aux campagnes de prĂ©vention et Ă  la rĂ©glementation sur les produits manufacturĂ©s pour enfants. »Â Toujours est-il que de nombreux accidents pourraient encore ĂȘtre Ă©vitĂ©s.

Protéger son enfant des accidents domestiques

En l’espace d’une seconde, le pire peut arriver. VoilĂ  pourquoi, il est trĂšs important de toujours garder un Ɠil sur votre tout-petit, et constamment le surveiller. Qu’il soit en train de jouer, dans son bain, sur une table Ă  langer, dans la voiture… ne laissez jamais votre enfant sans surveillance. Il est Ă©galement important d’expliquer les dangers Ă  son enfant, en lui faisant comprendre de façon claire et adaptĂ©e Ă  son Ăąge les risques qu’il encourt et la façon dont il peut les Ă©viter. Veillez Ă  ne pas laisser de petits objets ou des aliments dangereux (pistaches, fruits secs ronds, raisin…) Ă  la portĂ©e de votre bĂ©bĂ© afin d’Ă©viter les risques d’Ă©touffement. Attachez bien votre petit bout sur sa chaise haute et dans sa poussette pour Ă©viter une chute. Pour toute question, consultez un professionnel de santĂ© qui saura vous Ă©clairer. En cas d’accident, foncez directement en direction des urgences… Essayez Ă©galement d’apprendre quelques gestes simples, ils pourront peut-ĂȘtre sauver la vie de votre enfant, ou celui d’une autre personne.

À lire absolument

Laisser un commentaire