Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Pourra-t-on bientĂŽt se passer d’un juge des affaires familiales pour la garde des enfants ?

Pourra-t-on bientĂŽt se passer d’un juge des affaires familiales pour la garde des enfants ?

Parfois, vous ne reconnaissez plus l’homme ou la femme que vous avez Ă  vos cĂŽtĂ©s depuis un certain temps, vous n’avez plus la mĂȘme vision de la vie et plus les mĂȘmes rĂȘves. Alors vous prenez la dĂ©cision de vous sĂ©parer, malheureusement. Mais les enfants dans toute cette histoire ? Alors que depuis le 1er janvier dernier il est dĂ©sormais possible de ne pas passer devant un juge pour divorcer par consentement mutuel, il se pourrait qu’un mĂȘme principe se mette en place, concernant la garde des enfants ou la pension alimentaire…

Durant un divorce…

Il est important de prĂ©server ses enfants. Or, lors de ces moments difficiles, la garde des enfants mais aussi la pension alimentaire peuvent faire l’objet de bien des conflits. Jusqu’Ă  prĂ©sent, un juge des affaires familiales venait alors rĂ©gler le problĂšme. Mais Xavier Ronsin, premier vice-prĂ©sident de la cour d’appel de Rennes et patron de la rĂ©gion judiciaire dont dĂ©pend Nantes, voudrait expĂ©rimenter une nouvelle mĂ©thode pour gĂ©rer les contentieux familiaux.

Des conflits gérés sans un juge des affaires familiales

Pour l’instant, rien n’est dĂ©cidĂ©. En effet, le ministĂšre de la justice s’efforce alors de trouver un moyen de se passer d’un juge pour gĂ©rer les conflits familiaux. La raison ? Le manque d’effectifs des magistrats nantais. InterrogĂ© par France Bleu, le vice-prĂ©sident de la cour d’appel de Rennes a dĂ©clarĂ©  : « Ce qu’il faut, c’est trouver des modes de conciliation qui Ă©vitent de saisir inutilement le juge. Quand il y a une demande de pension alimentaire ou un contentieux sur une garde d’enfants, avec un discours de responsabilitĂ©, un couple qui divorce arrive Ă  trouver un terrain d’entente. » Attendons alors de connaĂźtre la suite, mais toujours est-il que Nantes pourrait devenir le tribunal pilote pour expĂ©rimenter cette proposition. Pensez-vous que les conflits seraient apaisĂ©s s’il n’y avait pas de juge des affaires familiales ? Si seulement c’Ă©tait si simple, hein ?

À lire absolument