Un pédiatre refuse de s’occuper du bébé d’un couple lesbien

La scène s’est déroulée aux États-Unis en fin d’année dernière, lorsque deux jeunes mamans décident d’emmener leur bébé de 6 jours pour une première visite de routine. Mais c’est la douche froide pour le couple lesbien, car le pédiatre choisi par les deux mamans refuse de s’occuper de leur petite Bay. Une réaction inattendue mais qui n’est pas illégale, nous informe le site américain The Washington Post.

Quand un pédiatre refuse d’ausculter bébé

Krista et Jami Contreras ont accueilli leur premier bébé en octobre 2014. 6 jours après sa naissance, elles ont donc décidé de l’emmener pour sa première visite chez le pédiatre, le Dr Roi, soigneusement choisi par les deux mamans. Mais à leur arrivé à la clinique de Détroit, elles furent accueillies par un autre médecin leur expliquant que le Dr Roi ne sera pas présente pour s’occuper de leur bébé. Une réaction plutôt surprenante mais mûrement réfléchie de la part du médecin, qui a envoyé une lettre aux deux mamans pour s’expliquer.

Face à cette situation, l’American Medical Association est pourtant catégorique sur le sujet : elle s’oppose à tout refus de soins mettant en cause l’orientation sexuelle. Le président du Comité consultatif LBGT (Lesbiennes, Gays, Bi et Trans), Gregory Blaschke, a d’ailleurs déclaré à la Detroit Free Press : «Respecter la diversité des patients est une valeur fondamentale de la profession médicale […] L’AMA s’ oppose à tout refus de soins pour les patients , fondés sur la race, le sexe, l’orientation sexuelle, l’identité de genre ou d’autres critères qui constitueraient une discrimination injuste ».
Sauf qu’il n’y a aucune loi fédérale interdisant aux médecins de refuser le service aux homosexuels

Des projets de lois auraient donc été émis mais restent pour le moment sans réponse, malgré le soutien de nombreux Américains et le nombre grandissant de mariages homosexuels dans le pays. Juridiquement, l’affaire est donc à suivre, mais le cas de ce petit bébé semble avoir ému de nombreux Américains.


Sources Washington Post.

deux mamans et leur bebe

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire