Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Mom Hair : es-tu la nouvelle victime de la coupe de cheveux ringarde qui guette les futures mamans ?

Mom Hair : es-tu la nouvelle victime de la coupe de cheveux ringarde qui guette les futures mamans ?

Vous avez peut-ĂȘtre dĂ©jĂ  croisĂ© des crĂ©atures hantant les supermarchĂ©s, les cheveux coupĂ©s en un carrĂ© approximatif, plus long derriĂšre et plus court devant, qui se veut chic mais n’est que nĂ©gligĂ©… Ne vous interrogez plus : ces incarnations du Fashion Faux-Pas sont les nouvelles mamans, ou en tout cas l’idĂ©e que s’en fait le New York Times. Dans un article plutĂŽt mĂ©prisant, publiĂ© le 21 juin dernier, le quotidien new-yorkais dĂ©nonce en effet le « Mom Hair« , une coupe de cheveux apparemment prisĂ©e par les nouvelles mamans.

Le Mom Hair, la nouvelle bĂȘte noire des coiffeurs new-yorkais

Les nouvelles mamans perdent leurs cheveux, un phĂ©nomĂšne temporaire dĂ» au changement de niveau des hormones, qui peut les pousser Ă  vouloir changer de coupe de cheveux. « La premiĂšre chose que les nouvelles mamans veulent faire, c’est couper leurs cheveux. Elles n’aiment plus leur corps et veulent se redonner une estime d’elles-mĂȘmes« , explique Juan Carlos Maciques, un coiffeur new-yorkais interviewĂ© par le New York Times, avant d’ajouter, lapidaire : « la plupart du temps, c’est une grossiĂšre erreur« .

Par ailleurs, pour Juan Maciques, les cheveux longs peuvent ĂȘtre une « distraction« , et permettre de « dissimuler » un corps transformĂ© par la maternitĂ©. Il recommande donc aux nouvelles mamans d’attendre environ un an avant d’opter pour un changement capillaire drastique. L’article invoque ensuite d’autres tĂ©moins (dermatologue, nouvelle maman), qui appuient les propos de Juan Maciques. Le mot de la fin est donnĂ© par Kenna, un autre coiffeur new-yorkais : « il s’agit juste de donner Ă  la maman le petit coup de pied dont elle a besoin« .

Des propos méprisants, qui humilient les nouvelles mamans

Ces propos sont loin de faire l’unanimitĂ© : en s’attaquant au « Mom Hair », le journal montre que la pression exercĂ©e sur le physique des femmes est loin d’avoir disparu, malgrĂ© les messages d’acceptation de soi-mĂȘme qui fleurissent sur le net. En rĂ©action Ă  l’article, le #MomHair a explosĂ© sur twitter. Les internautes jugent l’article sexiste et culpabilisant vis-Ă -vis des nouvelles mamans, qui ont bien d’autres prĂ©occupations que d’avoir une coupe de cheveux Ă  la mode.

« Ce n’est pas un secret que « mom » [maman] » et « mommy » sont des synonymes de ringard« , explique Michelle Goldberg, Ă©crivain, dans une tribune publiĂ©e par Slate, en faisant notamment rĂ©fĂ©rence aux « mom jeans » ou au « mommy porn » (dont Fifty Shades of Grey est la figure de proue). Aujourd’hui,  grĂące au New York Times, c’est les coupes de cheveux qui sont pointĂ©es du doigt. On peut donc le remercier, toutes en cƓur, pour nous avoir donnĂ© un nouveau motif pour nous sentir mal dans notre peau et dĂ©passĂ©es.

 

 

 

À lire absolument

Laisser un commentaire