Mom Hair : es-tu la nouvelle victime de la coupe de cheveux ringarde qui guette les futures mamans ?

Vous avez peut-être déjà croisé des créatures hantant les supermarchés, les cheveux coupés en un carré approximatif, plus long derrière et plus court devant, qui se veut chic mais n’est que négligé… Ne vous interrogez plus : ces incarnations du Fashion Faux-Pas sont les nouvelles mamans, ou en tout cas l’idée que s’en fait le New York Times. Dans un article plutôt méprisant, publié le 21 juin dernier, le quotidien new-yorkais dénonce en effet le « Mom Hair« , une coupe de cheveux apparemment prisée par les nouvelles mamans.

Le Mom Hair, la nouvelle bête noire des coiffeurs new-yorkais

Les nouvelles mamans perdent leurs cheveux, un phénomène temporaire dû au changement de niveau des hormones, qui peut les pousser à vouloir changer de coupe de cheveux. « La première chose que les nouvelles mamans veulent faire, c’est couper leurs cheveux. Elles n’aiment plus leur corps et veulent se redonner une estime d’elles-mêmes« , explique Juan Carlos Maciques, un coiffeur new-yorkais interviewé par le New York Times, avant d’ajouter, lapidaire : « la plupart du temps, c’est une grossière erreur« .

Par ailleurs, pour Juan Maciques, les cheveux longs peuvent être une « distraction« , et permettre de « dissimuler » un corps transformé par la maternité. Il recommande donc aux nouvelles mamans d’attendre environ un an avant d’opter pour un changement capillaire drastique. L’article invoque ensuite d’autres témoins (dermatologue, nouvelle maman), qui appuient les propos de Juan Maciques. Le mot de la fin est donné par Kenna, un autre coiffeur new-yorkais : « il s’agit juste de donner à la maman le petit coup de pied dont elle a besoin« .

Des propos méprisants, qui humilient les nouvelles mamans

Ces propos sont loin de faire l’unanimité : en s’attaquant au « Mom Hair », le journal montre que la pression exercée sur le physique des femmes est loin d’avoir disparu, malgré les messages d’acceptation de soi-même qui fleurissent sur le net. En réaction à l’article, le #MomHair a explosé sur twitter. Les internautes jugent l’article sexiste et culpabilisant vis-à-vis des nouvelles mamans, qui ont bien d’autres préoccupations que d’avoir une coupe de cheveux à la mode.

« Ce n’est pas un secret que « mom » [maman] » et « mommy » sont des synonymes de ringard« , explique Michelle Goldberg, écrivain, dans une tribune publiée par Slate, en faisant notamment référence aux « mom jeans » ou au « mommy porn » (dont Fifty Shades of Grey est la figure de proue). Aujourd’hui,  grâce au New York Times, c’est les coupes de cheveux qui sont pointées du doigt. On peut donc le remercier, toutes en cœur, pour nous avoir donné un nouveau motif pour nous sentir mal dans notre peau et dépassées.

 


 

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire