Coparentalité heureuse, la clé d’un bon développement pour l’enfant ?

Selon une étude menée par des chercheurs de l’université de Penn State en Pennsylvanie, aux États-Unis, une bonne entente entre les parents ainsi qu’un partage équitable des devoirs parentaux favoriseraient un meilleur développement de l’enfant. Cette étude a été récemment publiée dans le Journal of Family Psychology.

Afin d’argumenter leurs propos, ces chercheurs ont mis un point un tout programme d’activités nommé « Family Foundations », et susceptible d’analyser le lien entre coparentalité et développement de l’enfant. A la fois préventif et éducatif, ce programme incluait le suivi de 80 couples de futurs parents. En suivant toute une série d’ateliers de groupe et de cours spécifiques, ces personnes ont pu réfléchir à comment gérer au mieux leur relation de couple avec l’arrivée de leur enfant. C’est 6 ans plus tard que ces mêmes parents ont été recontactés par les chercheurs de l’université de Penn State afin de voir la manière dont les enfants évoluaient par rapport à d’autres.

Quels résultats ont obtenu les chercheurs ?

Les parents ayant appris à instaurer une bonne relation coparentale grâce au programme « Family Foundations » étaient semble-t-il beaucoup plus apaisés, confiants et surtout patients avec leurs enfants. A l’inverse, les couples qui ne se soutiennent pas mutuellement et où les tâches parentales ne sont pas réparties équitablement montrent des parents sur les nerfs, davantage sévères et durs avec leurs enfants.

Ainsi, on apprend que les conflits parentaux auraient un impact direct sur le développement de l’enfant qui intérioriserait les frustrations de ses parents. Et au contraire, un enfant éduqué dans une famille dotée d’un bon équilibre au sein de la relation parentale, sera plus apte à faire face aux problèmes extérieurs au cercle familial comme ceux rencontrer avec leurs petits camarades et leurs professeurs à l’école. L’étude explique aussi que cet enfant aura une meilleure concentration et donc de meilleurs résultats scolaires.


Donc, il semblerait que plus la relation entre les parents est renforcée, plus l’enfant évoluera et se développera sainement. Résultat ? Soyez heureux de vivre, aimez-vous l’un l’autre et n’oubliez pas de communiquer entre vous !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire