Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Mamans, vous ĂȘtes plus stressĂ©es que votre chĂ©ri ? Une Ă©tude le prouve !

Mamans, vous ĂȘtes plus stressĂ©es que votre chĂ©ri ? Une Ă©tude le prouve !

Vous ĂȘtes maman et vous ĂȘtes globalement plus stressĂ©e que votre chĂ©ri ? Eh bien, ne cherchez plus pourquoi, une Ă©tude scientifique publiĂ©e dans la American Sociological Review apporte la rĂ©ponse. C’est l’UniversitĂ© du Minnesota qui s’est penchĂ©e sur la question et elle a dĂ©montrĂ© qu’un papa serait en gĂ©nĂ©ral moins Ă©puisĂ© et moins angoissĂ© que la maman. La rĂ©partition des tĂąches mĂ©nagĂšres est nettement pointĂ©e du doigt.

Les mamans aux devoirs, les papas aux jeux

Avec un Ă©chantillon de 12.000 parents sur trois ans, les sociologues ont analysé leurs comportements et leurs ressentis. Le constat est simple. En effet, le papa ne fait pas les mĂȘmes activitĂ©s que la maman et cela influe beaucoup sur l’humeur de chacun.

Selon des propos rapportĂ©s par BFM TV, « les parents apprĂ©cient en gĂ©nĂ©ral le temps passĂ© avec leurs enfants« , pourtant « les mĂšres l’apprĂ©cient moins, car elles font plus de tĂąches parentales liĂ©es au travail qu’au divertissement« . Eh oui, il faut croire que le rĂŽle des mamans est beaucoup plus portĂ© sur l’Ă©ducation des enfants, le rangement  et l’emploi du temps, tandis que les papas, plus chanceux, ont beaucoup plus de temps de jeu. De fait, ils seraient moins stressĂ©s, car les moments qu’ils passent avec leurs enfants se passent en compagnie d’autres adultes qui les accompagnent, a contrario des mamans, plus solitaires.

A propos du sommeil, celui de la maman serait, a priori, moins reposant que celui du papa. En effet, l’Ă©tude tend Ă  montrer qu’il serait moins perturbĂ© chez ces derniers. Ainsi, les mamans pourraient notamment ĂȘtre plus inquiĂštes pour leur progĂ©niture et dormiraient moins bien. Merci les hormones…

Pour finir, les chercheurs apportent un ultime conseil aux heureux papas : « EspĂ©rons que de nombreux pĂšres vont rĂ©aliser que leur partenaire peut ĂȘtre plus heureuse s’ils Ă©changent le temps avec lequel ils s’amusent avec les enfants avec le temps consacrĂ© aux tĂąches mĂ©nagĂšres« . Allez, on y croit ?

À lire absolument

Laisser un commentaire