Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Cette Ă©tude va rassurer les parents dont les bĂ©bĂ©s ne font pas leurs nuits Ă  6 mois !

Cette étude va rassurer les parents dont les bébés ne font pas leurs nuits à 6 mois !

Si votre bĂ©bĂ© a 6 mois ou plus et ne fait pas encore ses nuits, pas d’inquiĂ©tude. Une rĂ©cente Ă©tude prouve, chiffre Ă  l’appui, que les bĂ©bĂ©s de 6 Ă  12 mois qui ne font toujours pas leur nuit ne sont pas des cas Ă  part. En effet, d’aprĂšs cette Ă©tude, plus d’un tiers des bĂ©bĂ©s ĂągĂ©s de 6 mois ne feraient pas leur nuit.

Pas un cas isolé

Nombreux sont les parents qui s’inquiĂštent lorsque leur enfant ne fait toujours pas ses nuits aprĂšs plusieurs mois voire mĂȘme une annĂ©e entiĂšre. On a souvent peur que notre petit bout est un trouble du dĂ©veloppement. Et bien, il semblerait que non. D’aprĂšs une Ă©tude parue le 12 novembre dans la revue canadienne Pediatrics, il n’y aurait rien d’alarmant. Les auteurs de cet article ont Ă©tudiĂ© 388 bĂ©bĂ©s suivis dans les cliniques de MontrĂ©al, au QuĂ©bec, et de Hamilton, en Ontario. A noter que pour cette Ă©tude, les auteurs ont considĂ©rĂ© que si un bĂ©bĂ© pouvait dormir six Ă  huit heures d’affilĂ©, il faisait ses nuits. D’aprĂšs les dĂ©clarations des mĂšres 38 % des bĂ©bĂ©s ne dormaient pas six heures d’affilĂ©e et 57 % ne dormaient pas huit heures sans se rĂ©veiller. Des chiffres assez Ă©levĂ©s qui en surprendront beaucoup !

Ce que révÚlent les chiffres

D’aprĂšs l’Ă©tude, il ne serait donc pas rare ni inquiĂ©tant que votre bĂ©bĂ© ne fasse pas ses nuits trĂšs vite. MĂȘme Ă  12 mois, les chiffres restent assez Ă©levĂ©s : 28 % de bĂ©bĂ©s ne dorment pas six heures sans interruption et 43 % ne dorment pas huit heures de suite. L’Ă©tude fait Ă©galement une distinction en fonction du sexe de bĂ©bĂ©. En effet, les filles feraient leurs nuits plus rapidement que les garçons : 48% des filles feraient des nuits de 8 heures contre 39% des garçons. Un autre constat est que les bĂ©bĂ©s qui ne faisaient pas leur nuit Ă©taient souvent plus allaitĂ©s que les autres.

Il n’y a rien de grave

Ce qu’il faut retenir de cette Ă©tude, c’est que les chercheurs n’ont trouvĂ© aucun lien entre la durĂ©e consĂ©cutive du sommeil et de futurs troubles du dĂ©veloppement chez l’enfant. Dans un communiquĂ© de l’universitĂ© McGill, Marie-HĂ©lĂšne Penestri, l’une des auteures de l’article dĂ©clare : « Dormir toute une nuit est un processus de dĂ©veloppement qui s’acquiert, comme le fait de marcher ou de parler, ça n’est pas si simple« . Elle dĂ©plore Ă©galement la culpabilisation que peuvent subir les parents, ainsi que le manque d’information : « Si vous vous ĂȘtes entendu dire par une infirmiĂšre ou un ami que votre bĂ©bĂ© devrait faire ses nuits, en plus d’ĂȘtre fatiguĂ©, vous avez probablement l’impression d’avoir Ă©chouĂ©« . Quoiqu’il en soit, il ne faut pas vous inquiĂ©ter ! Si votre enfant ne fait pas ses nuits il ne faut pas craindre des troubles du dĂ©veloppement, ce n’est pas un retard. C’est ce que l’Ă©tude a prouvĂ©. Si toutefois vous avez besoin d’ĂȘtre rassurĂ©s, vous pouvez toujours consulter votre mĂ©decin, qui vous donnera des conseils pour favoriser le sommeil de votre enfant.

À lire absolument