Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Cette étude va rassurer les parents dont les bébés ne font pas leurs nuits à 6 mois !

Si votre bébé a 6 mois ou plus et ne fait pas encore ses nuits, pas d’inquiétude. Une récente étude prouve, chiffre à l’appui, que les bébés de 6 à 12 mois qui ne font toujours pas leur nuit ne sont pas des cas à part. En effet, d’après cette étude, plus d’un tiers des bébés âgés de 6 mois ne feraient pas leur nuit.

Pas un cas isolé

Nombreux sont les parents qui s’inquiètent lorsque leur enfant ne fait toujours pas ses nuits après plusieurs mois voire même une année entière. On a souvent peur que notre petit bout est un trouble du développement. Et bien, il semblerait que non. D’après une étude parue le 12 novembre dans la revue canadienne Pediatrics, il n’y aurait rien d’alarmant. Les auteurs de cet article ont étudié 388 bébés suivis dans les cliniques de Montréal, au Québec, et de Hamilton, en Ontario. A noter que pour cette étude, les auteurs ont considéré que si un bébé pouvait dormir six à huit heures d’affilé, il faisait ses nuits. D’après les déclarations des mères 38 % des bébés ne dormaient pas six heures d’affilée et 57 % ne dormaient pas huit heures sans se réveiller. Des chiffres assez élevés qui en surprendront beaucoup !

Ce que révèlent les chiffres

D’après l’étude, il ne serait donc pas rare ni inquiétant que votre bébé ne fasse pas ses nuits très vite. Même à 12 mois, les chiffres restent assez élevés : 28 % de bébés ne dorment pas six heures sans interruption et 43 % ne dorment pas huit heures de suite. L’étude fait également une distinction en fonction du sexe de bébé. En effet, les filles feraient leurs nuits plus rapidement que les garçons : 48% des filles feraient des nuits de 8 heures contre 39% des garçons. Un autre constat est que les bébés qui ne faisaient pas leur nuit étaient souvent plus allaités que les autres.


Il n’y a rien de grave

Ce qu’il faut retenir de cette étude, c’est que les chercheurs n’ont trouvé aucun lien entre la durée consécutive du sommeil et de futurs troubles du développement chez l’enfant. Dans un communiqué de l’université McGill, Marie-Hélène Penestri, l’une des auteures de l’article déclare : « Dormir toute une nuit est un processus de développement qui s’acquiert, comme le fait de marcher ou de parler, ça n’est pas si simple« . Elle déplore également la culpabilisation que peuvent subir les parents, ainsi que le manque d’information : « Si vous vous êtes entendu dire par une infirmière ou un ami que votre bébé devrait faire ses nuits, en plus d’être fatigué, vous avez probablement l’impression d’avoir échoué« . Quoiqu’il en soit, il ne faut pas vous inquiéter ! Si votre enfant ne fait pas ses nuits il ne faut pas craindre des troubles du développement, ce n’est pas un retard. C’est ce que l’étude a prouvé. Si toutefois vous avez besoin d’être rassurés, vous pouvez toujours consulter votre médecin, qui vous donnera des conseils pour favoriser le sommeil de votre enfant.