Neufmois.fr » Au fil de l'actu » LicenciĂ© pour avoir refusĂ© de pratiquer une IVG

Licencié pour avoir refusé de pratiquer une IVG

Hanna Gronkiewicz Waltz, maire de la ville de Varsovie en Pologne, a licenciĂ© le professeur Bogdan Chazan, un directeur d’hĂŽpital public. Pourquoi ? Ce dernier a refusĂ© de pratiquer un avortement sur une patiente.

Les IVG sont autorisĂ©es dans ce pays, mais seulement en cas d’inceste, de viol, de danger pour la vie de la mĂšre ou bien de malformation irrĂ©versible du fƓtus. Le tout dans un dĂ©lai qui ne peut dĂ©passer douze semaines. La femme enceinte qui s’est vue refuser l’avortement Ă©tait donc tout Ă  fait en droit de le demander, puisque son fƓtus Ă©tait malformĂ©.

Quelles sont les raisons de ce refus ?

Le Dr Chazan n’a pas voulu pratiquer l’avortement en raison de ses « convictions religieuses ». La jeune femme a alors Ă©tĂ© transfĂ©rĂ©e dans un autre hĂŽpital, mais avait entre temps dĂ©passĂ© le dĂ©lai autorisĂ© des douze semaines. Le bĂ©bĂ© est nĂ© le 30 juin et est mort mercredi dernier, le 09 juillet, d’aprĂšs un reprĂ©sentant de la mĂšre citĂ© par les mĂ©dias polonais.

Cette douloureuse affaire a ravivĂ© dans le pays les dĂ©bats houleux entre pro et anti-avortement, et va dĂ©sormais passer devant les tribunaux. L’avocat va notamment demander des dĂ©dommagements pour la mĂšre.

À lire absolument