Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Les patientes d’un gynĂ©cologue pervers indemnisĂ©es

Les patientes d’un gynĂ©cologue pervers indemnisĂ©es

L’hĂŽpital universitaire Johns Hopkins de Baltimore (États-Unis) va devoir verser pas moins… de 190 millions de dollars (plus de 140 millions d’euros) aux victimes du « gynĂ©cologue pervers », rapporte l’agence de presse amĂ©ricaine AP. 8 500 patientes avaient pris part au recours collectif contre l’hĂŽpital. Mais quelle est cette histoire?

Rappel du fait divers

Le docteur Nikita Levy Ă©tait accusĂ© de faits trĂšs graves : il aurait filmĂ© et photographiĂ© Ă  leur insu des patientes lors de leurs examens gynĂ©cologiques. Pour ce faire, il portait autour du cou un stylo avec un appareil photo intĂ©grĂ©. C’est une de ses collĂšgues, infirmiĂšre Ă  l’hĂŽpital, qui a portĂ© plainte aprĂšs avoir soupçonnĂ© chez lui un comportement innapropriĂ©. Le centre hospitalier avait lienciĂ© le mĂ©decin en 2013, et celui-ci s’Ă©tait donnĂ© la mort deux semaines plus tard une fois le scandale connu de tous. Les policiers avaient trouvĂ© dans l’ordinateur du gynĂ©cologue « une quantitĂ© Ă©norme de preuves« . Quelle histoire atroce…

Indemnités

Le collectif de patientes va donc recevoir 190 millions de dollars de dommages et intĂ©rĂȘts de la part de l’hĂŽpital. Une compensation financiĂšre mĂ©ritĂ©e mais qui n’attĂ©nuera sĂ»rement pas le choc que les victimes doivent toujours ressentir…

À lire absolument