Les bébés sont sensibles aux émotions portées par la voix

De nombreux scientifiques étudient les capacités du cerveau des bébés. En constant développement, celui-ci surprend par de nombreuses capacités qu’on ne soupçonnait pas il y a encore quelques années. Des chercheurs de l’Université de Manchester viennent de publier de nouvelles données mettant en lumière la capacité du cerveau des bébés à se sensibiliser au ton des voix et cela en fonction des interactions avec leur entourage.

Des zones précises du cerveau des bébés s’activent en fonction des émotions portées par la voix

L’étude présentée dans le journal PLOS est la première qui s’intéresse à l’impact de la prosodie (le rythme, la mélodie…) des voix sur le cerveau des bébés. Ainsi, la sensibilité du cerveau (et particulièrement celle de certains réseaux neuronaux) de 29 bébés de 6 mois a été étudié grâce à une technique non invasive d’imagerie médicale, la spectroscopie proche de l’infrarouge appelée aussi fNIRS qui permet d’analyser le flux sanguin au niveau des zones corticales.

Les chercheurs ont donc étudié l’activité de zones temporales particulières quand les bébés entendaient des voix joyeuses, neutres ou en colère, mais aussi quand les bébés jouaient avec leurs mères. Les voix joyeuse ou en colère ont la capacité d’activer des réseaux neuronaux spécifiques au niveau du cortex temporal (par rapport aux voix dites neutres) : ces données vont d’ailleurs dans le sens de précédentes études qui ont montré que les bébés distinguent parfaitement le ton des voix et y sont sensibles.

Les chercheurs ont remarqué que les bébés dont la mère avait un comportement plus intrusif et directeur, étaient plus sensibles aux voix en colère. Les éducations strictes, même si elles peuvent avoir de bons cotés en mettant en place un cadre pour l’enfant, peuvent également influer sur la sensibilité du cerveau des enfants vis-à-vis de la colère.

La sensibilité des neurones du cortex temporal et donc les facultés de communication et de perceptions seraient donc en quelque sorte conditionnées à la relation mère enfant.


Communiquer avec bébé : ne pas hésiter !

Parler à bébé pendant ses phases d’éveil est essentiel. Pourquoi ne pas chantonner ou chanter de petites chansons douces quand bébé est éveillé ou pour l’endormir ? Il adore la voix de ses parents et cela le rassure.

N’hésitez pas à lui parler d’un ton calme et doux quand vous le changer ou quand vous lui faites prendre le bain. Vous pouvez également lui lire de petites histoires, bref communiquez avec votre bébé !