Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Les bĂ©bĂ©s sont sensibles aux Ă©motions portĂ©es par la voix

Les bébés sont sensibles aux émotions portées par la voix

De nombreux scientifiques Ă©tudient les capacitĂ©s du cerveau des bĂ©bĂ©s. En constant dĂ©veloppement, celui-ci surprend par de nombreuses capacitĂ©s qu’on ne soupçonnait pas il y a encore quelques annĂ©es. Des chercheurs de l’UniversitĂ© de Manchester viennent de publier de nouvelles donnĂ©es mettant en lumiĂšre la capacitĂ© du cerveau des bĂ©bĂ©s Ă  se sensibiliser au ton des voix et cela en fonction des interactions avec leur entourage.

Des zones prĂ©cises du cerveau des bĂ©bĂ©s s’activent en fonction des Ă©motions portĂ©es par la voix

L’étude prĂ©sentĂ©e dans le journal PLOS est la premiĂšre qui s’intĂ©resse Ă  l’impact de la prosodie (le rythme, la mĂ©lodie
) des voix sur le cerveau des bĂ©bĂ©s. Ainsi, la sensibilitĂ© du cerveau (et particuliĂšrement celle de certains rĂ©seaux neuronaux) de 29 bĂ©bĂ©s de 6 mois a Ă©tĂ© Ă©tudiĂ© grĂące Ă  une technique non invasive d’imagerie mĂ©dicale, la spectroscopie proche de l’infrarouge appelĂ©e aussi fNIRS qui permet d’analyser le flux sanguin au niveau des zones corticales.

Les chercheurs ont donc Ă©tudiĂ© l’activitĂ© de zones temporales particuliĂšres quand les bĂ©bĂ©s entendaient des voix joyeuses, neutres ou en colĂšre, mais aussi quand les bĂ©bĂ©s jouaient avec leurs mĂšres. Les voix joyeuse ou en colĂšre ont la capacitĂ© d’activer des rĂ©seaux neuronaux spĂ©cifiques au niveau du cortex temporal (par rapport aux voix dites neutres) : ces donnĂ©es vont d’ailleurs dans le sens de prĂ©cĂ©dentes Ă©tudes qui ont montrĂ© que les bĂ©bĂ©s distinguent parfaitement le ton des voix et y sont sensibles.

Les chercheurs ont remarquĂ© que les bĂ©bĂ©s dont la mĂšre avait un comportement plus intrusif et directeur, Ă©taient plus sensibles aux voix en colĂšre. Les Ă©ducations strictes, mĂȘme si elles peuvent avoir de bons cotĂ©s en mettant en place un cadre pour l’enfant, peuvent Ă©galement influer sur la sensibilitĂ© du cerveau des enfants vis-Ă -vis de la colĂšre.

La sensibilité des neurones du cortex temporal et donc les facultés de communication et de perceptions seraient donc en quelque sorte conditionnées à la relation mÚre enfant.

Communiquer avec bébé : ne pas hésiter !

Parler Ă  bĂ©bĂ© pendant ses phases d’éveil est essentiel. Pourquoi ne pas chantonner ou chanter de petites chansons douces quand bĂ©bĂ© est Ă©veillĂ© ou pour l’endormir ? Il adore la voix de ses parents et cela le rassure.

N’hĂ©sitez pas Ă  lui parler d’un ton calme et doux quand vous le changer ou quand vous lui faites prendre le bain. Vous pouvez Ă©galement lui lire de petites histoires, bref communiquez avec votre bĂ©bĂ© !

À lire absolument