Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Le phĂ©nomĂšne des « bĂ©bĂ©s sumos » en Angleterre

Le phĂ©nomĂšne des « bĂ©bĂ©s sumos » en Angleterre

L’Angleterre est en Ă©tat d’alerte, en effet, des chiffres plutĂŽt inquiĂ©tants sont venus confirmer que l’Ă©tat de santĂ© des anglais et plus prĂ©cisĂ©ment les bĂ©bĂ©s est en danger. On vous explique le phĂ©nomĂšne des « bĂ©bĂ©s sumos ».

Mais quel est ce phénomÚne ?

Sur les 139 centres hospitaliers abritant des maternitĂ©s qui ont mis au monde l’annĂ©e derniĂšre des bĂ©bĂ©s en angleterre, plus d’un tiers des mamans ont accouchĂ© de bĂ©bĂ©s pesant plus de 5,4 kilogrammes alors que la moyenne nationale est de 3,4 kilogrammes.

« C’est une consĂ©quence directe des femmes qui tombent enceinte alors qu’elles sont obĂšses ou en surpoids et qui ainsi donnent naissance Ă  de gros bĂ©bĂ©s », a dĂ©clarĂ© Tam Fry, porte-parole du National Obesity Forum (Forum anti-obĂ©sitĂ©) qui regroupe des professionnels de santĂ©.

« BĂ©bĂ©s sumos », ça ne concerne que l’Angleterre ?

La porte parole souligne aussi que le nombre de « bĂ©bĂ©s sumos » augmente depuis 1966 mais a dĂ©collĂ© depuis dix ans. Ce phĂ©nomĂšne serait du au surpoids de la mĂšre avant la grossesse. A noter que le plus gros bĂ©bĂ© ayant vu le jour au Royaume-Uni pesait 7,1 kg. Le nourrisson est nĂ© Ă  la maternitĂ© de Gloucester.

Des Ă©tudes montrent que plus de la moitiĂ© des adultes britanniques sont en surpoids. « Le Royaume-Uni est le gros de l’Europe », avait dĂ©clarĂ© en janvier dernier The Academy of Medical Royal Colleges, une organisation d’environ 220.000 praticiens qui luttent contre l’obĂ©sitĂ©. Il s’agit du plus grave problĂšme de santĂ© publique auquel est confrontĂ© le Royaume-Uni », avait estimĂ© l’AcadĂ©mie, rappelant qu’un enfant sur cinq ĂągĂ© de 10 Ă  11 ans est obĂšse dans ce pays.

À lire absolument