En train de lire
Ils achètent un bébé et le retrouvent des mois plus tard

Ils achètent un bébé et le retrouvent des mois plus tard

A Nancy, en Meurthe-et-Moselle, le couple qui avait acheté un bébé et se l’était fait enlever, va finalement pouvoir le retrouver, après plusieurs mois de démêlés avec la justice.

 

Mike et Carmen, 25 et 27 ans, un couple stérile de nationalité roumaine, avait acheté un bébé l’année dernière, nous informe le Parisien. Ils avaient obtenu la possibilité d’adopter le petit Tony né à Marseille en échange de 8 000 euros et d’une voiture d’occasion. Les parents biologiques étaient eux aussi de nationalité roumaine, et l’homme semblait être à la tête d’un trafic d’enfants… Les parents adoptants avaient été arrêtés et l’enfant leur avait alors été retiré par les services sociaux. Les trafiquants d’enfants présumés avaient également été arrêtés.

 

Des mois plus tard, nouveau rebondissement dans l’affaire : la justice a accordé aux parents un droit d’hébergement. Leur avocate, Me Caroline Depretz, a expliqué que ce résultat d’affaire était « une première », que le dossier était « totalement atypique » et pourrait « relancer le débat sur les mères porteuses », car « l’intérêt de l’enfant a primé ». En effet, le bébé avait été placé à la pouponnière de Nancy, mais, alors qu’il était arrivé en bonne santé, « vif et éveillé », le personnel médical s’est inquiété de voir le bout de chou dépérir, sûrement touché par la séparation avec ses parents adoptifs.

Voir Aussi

 

La justice avait alors autorisé le jeune couple à obtenir un droit de visite à la pouponnière. Et depuis fin août, les parents ont désormais obtenu un droit « d’hébergement long » de l’enfant. Mais l’affaire continue, puisque Mike et Carmen aimeraient désormais obtenir la garde complète de l’enfant.



Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire