Neufmois.fr » Conception » Adoption » Adoption simple ou adoption plĂ©niĂšre ?

Adoption simple ou adoption pléniÚre ?

Il existe deux types d’adoption : l’adoption simple et l’adoption plĂ©niĂšre. Comment y voir plus clair ? On fait le point avec vous.

L’adoption simple

  • Elle impose que les liens de filiation avec la famille d’origine ne soient pas coupĂ©s. Cela permet Ă  un enfant d’entrer dans une seconde famille tout en gardant ses droits (notamment de succession) et ses devoirs envers sa famille d’origine. L’enfant adoptĂ© acquiert dans sa famille adoptive les mĂȘmes droits successoraux qu’un enfant lĂ©gitime.
  • Le droit d’autoritĂ© parentale est exercĂ© par le ou les adoptants dans les mĂȘmes conditions que pour un enfant lĂ©gitime tandis que les parents biologiques perdent l’autoritĂ© parentale mais peuvent bĂ©nĂ©ficier d’un droit de visite. Les pĂšres et mĂšres biologiques ont par contre la possibilitĂ© de demander la rĂ©vocation de l’adoption simple et doivent ĂȘtre consultĂ©s si leur enfant fait l’objet d’une adoption plĂ©niĂšre.
  • L’enfant adoptĂ© conserve son nom de famille mais peut y ajouter le nom de l’adoptant.
  • L’adoption simple n’entraĂźne, Ă  la diffĂ©rence de l’adoption plĂ©niĂšre, aucune incidence sur la nationalitĂ© de l’adoptĂ©. En d’autres termes, l’enfant Ă©tranger adoptĂ© par des parents français conserve sa nationalitĂ©. Cependant, le mineur peut rĂ©clamer la nationalitĂ© française jusqu’Ă  sa majoritĂ© s’il rĂ©side en France au moment de sa demande.
  • L’adoption simple ne peut ĂȘtre rĂ©voquĂ©e que pour des motifs graves et par un nouveau jugement.
  • L’adoption simple peut rĂ©soudre bien des problĂšmes, par exemple en cas de mariage avec une personne ayant un enfant d’un prĂ©cĂ©dent mariage. Il est alors possible d’adopter cet enfant pour qu’il ait une seconde famille, dans laquelle il aura les mĂȘmes droits que dans sa famille d’origine.

L’adoption plĂ©niĂšre

  • Elle rompt les liens de filiation avec la famille d’origine et lui substitue une filiation aux parents adoptants.
  • L’enfant a exactement les mĂȘmes droits et obligations que les enfants lĂ©gitimes et il apparaĂźt dans l’extrait d’acte de naissance comme un enfant lĂ©gitime.
  • L’adoptĂ© acquiert la nationalitĂ© de ses parents adoptifs et son nom est remplacĂ© par le leur.
  • Cette forme d’adoption  ne s’adresse qu’Ă  des enfants de moins de quinze ans, accueillis au foyer du ou des adoptants depuis six mois.
  • L’adoption plĂ©niĂšre est irrĂ©vocable.

 

À lire absolument