Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Pourquoi les hĂŽpitaux de Londres adoptent le berceau en carton ?

Pourquoi les hĂŽpitaux de Londres adoptent le berceau en carton ?

Tout comme au Temple University Hospital de Philadelphie (en Pennsylvanie), une « baby box » sera remise Ă  tous les nouveaux parents des hĂŽpitaux du Queen Charlotte et Chelsea Hospital, situĂ©s Ă  Londres, afin de lutter contre la mortalitĂ© infantile.

Une tradition tout droit venue de Finlande…

En Finlande, en 1938, la boĂźte de maternitĂ© (en carton) est apparue. À cette Ă©poque, peu de femmes allaient consulter un mĂ©decin, et nombreuses Ă©taient les complications de grossesse, tout comme la courbe de la mortalitĂ© infantile. Pour cela, le gouvernement a mis en place cette boĂźte en carton afin d’inciter les femmes aux faibles revenus Ă  venir consulter, en Ă©change, elles obtenaient ces fameuses « baby box »Â contenant des affaires pour le nouveau-nĂ© : pyjama, body, vĂȘtement de jour, couches rĂ©utilisables, livres utiles et d’enfant
 mais Ă©galement un matelas. Dix ans plus tard, le gouvernement a mis en place cette pratique Ă  toutes les mamans. Avec celui-ci, la boĂźte devient un vĂ©ritable berceau ! Le taux est passĂ© de 65 dĂ©cĂšs pour 1000 naissances en 1938 à 2,26 pour 1000 naissances en 2015.

…qui fait son apparition en Angleterre

Dans le cadre d’un projet pilote visant Ă  rĂ©duire le taux de mortalitĂ© infantile, le Royaume-Uni a choisi d’adopter cette vieille tradition finlandaise. Ainsi, toutes les mamans qui accoucheront dans ces deux hĂŽpitaux de Londres recevront cette « baby box » conçue pour un bĂ©bĂ© jusqu’Ă  l’Ăąge de 8 mois. Toutefois, les mamans ne seront pas obligĂ©es d’accepter le berceau en carton. En effet, elles pourront, Ă  la place, recevoir une aide financiĂšre qu’elles devront dĂ©penser dans la prĂ©paration de l’arrivĂ©e de leur bĂ©bĂ©.

Mais les parents qui accepteront la « baby box » seront surveillĂ©s par le mĂ©decin Karen Joas, obstĂ©tricien consultant Ă  l’Imperial College Healthcare Trust, qui dirige ce projet pilote. Les parents auront Ă©galement un questionnaire Ă  remplir. InterviewĂ© par le quotidien britannique Daily Mail, le mĂ©decin a dĂ©clarĂ© : « Ces boĂźtes ont fait leurs preuves pour aider Ă  rĂ©duire le taux de mortalitĂ© infantile en Finlande […] Nous espĂ©rons que ces rĂ©sultats pourront ĂȘtre reproduits au Royaume-Uni. » Dans ce pays, en 2015, le taux de mortalitĂ© infantile Ă©tait de 4,38%, contre 8% en 1990 (Source : statistiques-mondiales.com)

Il n’y a plus qu’Ă  attendre les rĂ©sultats du projet afin de vĂ©rifier cette tradition finlandaise…

 

À lire absolument