Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Un gynĂ©cologue force une femme Ă  accoucher d’un bĂ©bĂ© gravement malade

Un gynĂ©cologue force une femme Ă  accoucher d’un bĂ©bĂ© gravement malade

C‘est en Pologne que la polĂ©mique est nĂ©e… Un gynĂ©cologue, Bogdan Chazan, a refusĂ© d’avorter une femme qui attendait un enfant souffrant de malformations au cerveau. C’est Ă  22 semaines de grossesse et suite Ă  de nombreux examens que la maman de 38 ans a appris que les chances de survie de son nourrisson Ă©taient inexistantes. Mais son mĂ©decin a refusĂ© de la faire avorter, cet acte allant pour lui Ă  l’encontre de ses convictions personnelles, mĂȘme si le fƓtus n’Ă©tait pas du tout en bonne santĂ©.

Avorter en Pologne

Rappelons qu’en Pologne la femme n’a le droit d’avorter que dans trois situations : si la santĂ© de la mĂšre est menacĂ©e par la grossesse, si cette grossesse est le rĂ©sultat d’un acte criminel et si le bĂ©bĂ© est atteint d’une maladie incurable ou de malformations. La jeune femme dont nous parlons ici Ă©tait donc bien dans son droit.

Cette histoire a fait naĂźtre une violente polĂ©mique parmi la population, surtout quand on sait que Wanda Poltawska a lancĂ© une pĂ©tition anti IVG. Cette femme mĂ©decin rĂ©putĂ©e en Pologne Ă©tait une proche du dĂ©funt Pape Jean Paul II. Le ministre de la santĂ©, Bartosz Arlukowicz, a quant Ă  lui fait part de cette triste affaire au Conseil de l’ordre des mĂ©decins polonais afin de savoir s’il y a eu faute professionnelle ou pas. On vous tient au courant de la suite de cette affaire…

À lire absolument